LNH

Le Lightning défile dans toute son arrogance

Publié | Mis à jour

Les joueurs et entraîneurs du Lightning de Tampa Bay ont tenu leur défilé nautique des champions de la coupe Stanley, lundi, sur la rivière Hillsborough, et ils ont répondu à leur façon à leurs dénigreurs déplorant en outre les commentaires émis par Nikita Kucherov après la finale.

Sous un soleil radieux et un ciel bleu, les membres de la formation floridienne ont vogué à bord de plusieurs embarcations devant les milliers de partisans venus les acclamer sur les quais. Certains arboraient pour l’occasion des t-shirts pour le moins provocateurs.

• À lire aussi: Andrei Markov suspendu plus d’un an

• À lire aussi: Vague d'embauches chez les Penguins

Le gardien Andrei Vasilevskiy, qui a notamment placé son trophée Conn-Smythe sur la tête, portait une pièce sur laquelle était inscrite «Numéro 1, boulech...», une allusion directe aux affirmations de Kucherov qui avait exprimé en ces termes grossiers son désarroi quant au choix des deux derniers récipiendaires du trophée Vézina. Le vêtement montrait aussi la silhouette du joueur d’avant en train de boire une bière.

L’attaquant, qui commence à se faire une habitude de livrer des entrevues à la fois torse nu et en état d'ébriété, n’avait que de la joie dans son discours.

«Toutes les personnes présentes ici sont incroyables, a-t-il exclamé, juste avant de déverser son breuvage sur la tête de son interlocuteur du réseau de télévision WFLA. Nous sommes vraiment forts, nous sommes champions deux années consécutives, personne ne peut nous battre. Tout le monde a joué fort. J’aimerais qu’on puisse garder chaque joueur, mais on sait que c’est une ‘’business’’. Pour l’instant, l’heure est à la fête.»

D’autres ont aussi enfilé un t-shirt rappelant que le Lightning dépassait le plafond salarial de 18 millions $. Par ailleurs, le trophée Vince-Lombardi, remporté par les Buccaneers de Tampa Bay au dernier Super Bowl, s’est promené entre les mains des joueurs du Lightning, tandis que la coupe Stanley s’est retrouvée à bord d’un jetski en compagnie d’Alex Killorn. 

Une débouchée de champagne a également eu lieu, tandis qu’un joueur a aspergé du liquide sur les membres d’un bateau adjacent.

Faire couler l’encre 

Les «Bolts» ont fait mordre la poussière au Canadien de Montréal en cinq affrontements lors de la dernière finale de la Coupe Stanley pour remporter leur deuxième titre en autant d’années.

De son côté, Kucherov n’a pas fini de faire réagir. Depuis les minutes qui ont suivi la réception du précieux trophée, il a enchaîné les déclarations-chocs. Il a notamment tiré une flèche vers les amateurs des finalistes par rapport à leur réaction quand leurs favoris ont récolté leur seul gain de la ronde ultime.

«Les partisans à Montréal se sont comportés comme s’ils venaient de remporter la coupe Stanley. Vous êtes sérieux? Leur finale était au troisième tour», avait-il déclaré durant la conférence de presse qui a suivi la victoire finale de sa formation.

Le Russe a été tout aussi malhabile en insultant les deux plus récents récipiendaires du trophée Vézina, Marc-André Fleury, des Golden Knights de Vegas, et Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg.

«"Vasi" a été fantastique. C’est un joueur par excellence et je lui dis à tous les jours qu'il est le meilleur. Ils ont donné le trophée Vézina à je-ne-sais-trop-qui des Golden Knights de Vegas cette année [Marc-André Fleury]. Et l’année d’avant, ils l’ont donné à quelqu’un d’autre [Connor Hellebuyck]. C’est de la grosse m...»