Crédit : PHOTO D'ARCHIVES Ben Pelosse

Hockey

Andrei Markov suspendu plus d’un an

Publié | Mis à jour

L’ancien défenseur Andrei Markov, qui avait été embauché à titre d’instructeur adjoint par le HK Vitiaz le 21 mai, a été suspendu pour un an et demi par l’agence antidopage russe, la RUSADA.

Selon ce qu’a rapporté lundi la chaîne radiophonique TSN 690, l’ex-joueur du Canadien de Montréal a omis d’envoyer à la RUSADA une lettre attestant de sa retraite de hockeyeur.  

«En avril de l'année dernière, j'ai mis fin à ma carrière. Match TV a écrit à ce sujet, cela s'est répandu dans les nouvelles du monde entier, a expliqué Markov, dans une entrevue exclusive avec le média russe Match TV. Mais il s'avère que je devais aviser la RUSADA par une lettre officielle que je devais compléter. Je ne le savais pas. Personne ne m'a prévenu.»

Aussi, il ne s’est pas soumis à des tests obligatoires visant la détection de produits dopants.

«Ceci est incroyable! J'ai joué au hockey pendant tant d'années, passé tant de tests - il n'y a aucun moyen de creuser. Je n'ai jamais consommé de drogues illégales. Et là, j'ai été puni, je ne comprends pas pourquoi.»

«Avec cette disqualification, je ne peux même pas travailler comme massothérapeute. Je ne peux même pas affûter mes patins ou apporter de l'eau au vestiaire. Mes enfants vont au hockey à l'école des sports pour jeunes, et je ne sais même pas si je peux entraîner mes fils. Cela est probablement interdit aussi.»

Markov souhaitait vivre sa première expérience derrière le banc avec la formation de la Ligue continentale (KHL) évoluant à Podolsk. Markov compte toutefois se battre pour faire renverser la décision de la RUSADA.

«J'ai joué au hockey pendant tant d'années et j'ai été disqualifié parce que j'ai pris ma retraite sans écrire de lettre. À mes yeux, c'est un non-sens. Non, non, nous nous battrons toujours et nous verrons ce qui se passera.»

Entre 2000 et 2017, il a totalisé 119 buts et 572 points en 990 matchs avec le Canadien, tout en montrant un différentiel de +64. Il a terminé sa carrière professionnelle dans la KHL, y disputant trois campagnes de 2017 à 2020. Il y a notamment remporté la coupe Gagarine avec l’Ak-Bars de Kazan en 2018.