Formule E

FE: Nick Cassidy a appris à gérer ses pulsions

Publié | Mis à jour

Après avoir tenté à plusieurs reprises le coup de circuit à sa première saison en Formule E, Nick Cassidy a changé d’approche, et la décision a été payante, puisqu’il a obtenu son premier podium dans la discipline à l’occasion de l’ePrix de Puebla.

Un accident survenu au cours du tour initial de la première épreuve du Mexique a été à l’origine de ce changement d’approche. Ayant ainsi forcé les mécaniciens à reconstruire sa voiture en quelques heures, il souhaitait les remercier. Il y est parvenu en se qualifiant huitième avant de terminer deuxième lors de la seconde course.

Le résultat n’a pas été sans plaire au directeur de l’écurie Virgin, Leon Price, qui a même avancé que les efforts nécessaires pour l’assemblage d’une nouvelle monoplace avaient été bénéfiques pour l’esprit d’équipe.

«Ce qui s'est passé samedi est arrivé, mais l'essentiel est que Nick soit allé en piste et ait fait le travail dimanche, a dit Price selon des propos rapportés par le site The Race. Il ne devait rien à personne [après son accident] parce que c’est la course, et nous nous rassemblons. C’est ce que nous avons littéralement fait parce que les deux côtés du garage ont aidé à préparer la nouvelle voiture.»

Coupable

Si Price affirme qu’il ne tient pas rigueur à Cassidy pour cet accident, le principal intéressé, lui, n’était pas très fier. Il a toutefois réalisé une chose: l’instinct de prédateur et la vitesse pure qu’il a montrés en Formule 3 japonaise, en Super GT et en Super Formula – trois séries dans lesquelles il a été sacré champion – peuvent parfois jouer des tours en FE, notamment en raison du niveau d’adhérence plus bas.

«Je suis un peu coupable de vouloir toujours viser la position de tête - ça semble arrogant à dire - à cause de ce qui s’est passé auparavant, a-t-il confessé en faisant référence à ses succès dans d'autres séries. Il y a donc eu des séances cette année où j'aurais peut-être dû prendre une septième ou une huitième place sur la grille, mais j'ai essayé de décrocher la pole et je me suis qualifié plus loin.»

«Il y a eu un petit changement d’approche [pendant la deuxième épreuve].»

Enfin

Le résultat a été plus que satisfaisant avec une deuxième place au fil d’arrivée. Ce premier podium, Cassidy l’attendait toutefois depuis un moment, puisqu’il a notamment obtenu la position de tête à Rome plus tôt cette saison, avant qu’un problème technique ne l’envoie en tête-à-queue au premier tour.

«C'est certainement spécial [d'obtenir un podium], mais c'est plus un soulagement qu'autre chose et pour être honnête, j'ai été vraiment déçu de mes premières courses», avait commenté le Néo-Zélandais au terme de sa meilleure performance de la saison.

«J'ai l'impression que cela aurait dû arriver plus tôt. Nous avons beaucoup de potentiel cette année et avons eu des moments positifs, mais je n'ai vraiment rien fait pour le démontrer.»

Cassidy a toutefois déployé son talent à quelques reprises et Price n’est pas inquiet quant à l’avenir. «[Cassidy] était sur le point d'obtenir un gros résultat depuis la première fois qu'il a mis le pied dans la voiture», a-t-il avancé.

Il reste à voir si Cassidy parviendra à conserver sa nouvelle approche ou retombera dans ses anciennes habitudes. Les amateurs de courses pourront le constater par eux-mêmes, car l’ePrix de New York sera diffusé sur les ondes de la chaîne TVA Sports cette fin de semaine.