Canadiens de Montréal

«Je veux continuer cette bataille-là» - Dominique Ducharme

Publié | Mis à jour

Dominique Ducharme a fait son entrée sur la glace pour l’entraînement matinal, vendredi, tout juste après le capitaine, Shea Weber. À ses premiers coups de patin, Ducharme a glissé quelques mots à un autre vétéran, Eric Staal.

Pour la première fois depuis le retour de Vegas après les deux premiers matchs de la demi-finale, Ducharme a renoué physiquement avec ses fonctions d’entraîneur-chef. Il n’était plus là uniquement de façon virtuelle. Adieu les rencontres sur Zoom avec ses joueurs et ses adjoints. Bonjour, les contacts humains.

Voyez son point de presse matinal en vidéo principale. 

«J’avais vraiment hâte, a dit Ducharme avec le sourire. Ça fait plusieurs jours que j’avais hâte de revenir. Quand ils m’ont dit le 2 juillet pour un retour, je regardais cette date. J’avais hâte. Je suis heureux de renouer avec le "staff" et les joueurs. Je veux continuer cette bataille-là. »

Même s’il restait un acteur clé à distance dans la gestion de l’équipe avec Luke Richardson, Ducharme n’a pas caché qu’un retour en personne constituait une grande amélioration.

«Quand tu es là en personne, ce n’est pas exactement la même chose, même si je restais en contact avec l’équipe et les entraîneurs, a-t-il répliqué. Je peux maintenant prendre 30 secondes ou une minute avec un joueur pour parler du match ou d’un autre sujet. Je n’avais pas cette chance de faire ça en restant éloigné. C’est important pour moi d’être avec le groupe et les joueurs. Avec une présence physiquement, ça facilite beaucoup mon travail.»

Point de presse de T. Toffoli et B. Chiarot -

Des joueurs heureux

Ducharme remonte dans le train avec un retard de 2 à 0 dans cette finale contre le Lightning de Tampa Bay. Mais sa simple présence pourrait servir de motivation.

«C’est vraiment bien de le revoir, a affirmé le défenseur Ben Chiarot. Ça fait du bien d’entendre une voix familière. "Dom" est bon pour diriger nos rencontres, il a toujours des directives précises.»

«Il revient ici et il a des attentes pour tous les joueurs, a renchéri l’ailier Tyler Toffoli. Quand il a obtenu le poste [après le congédiement de Claude Julien], il a réussi à bien communiquer avec tout son monde. Il prend aussi le temps de nous parler en retrait quand ça ne va pas bien. Je suis content de le revoir.»

Un message

Pour le troisième match de cette finale, il y aura encore 3500 partisans au Centre Bell. La demande du Canadien d’ouvrir ses portes pour 10 500 spectateurs a été refusée par la Santé publique du Québec.

«Je trouve ça très décevant, a mentionné Ducharme à ce sujet. Nous aurions pu profiter de cette occasion pour récompenser les gens qui ont deux doses ou y voir une façon d’encourager la vaccination. C’était aussi une façon de récompenser nos partisans après 14 ou 15 mois en confinement. On aura 3500 partisans à l’intérieur et 25 000 probablement dehors, collés les uns sur les autres. C’est difficile de trouver la logique.»

Pour revenir à un aspect plus hockey, le CH gardera la même formation pour cette troisième rencontre contre la bande de Jon Cooper.

«Je ne pense pas que c’est le moment de faire de grands changements, a expliqué l’ancien entraîneur-chef des Mooseheads de Halifax. Au dernier match, on ne changerait pas beaucoup de choses, à part cinq ou six actions. On doit juste être un peu meilleur. Au premier match, on savait qu’on n’avait pas joué une bonne rencontre. Au dernier, on a joué notre type de match. On peut être juste un peu meilleur et ça fera la différence.»

Du côté du Lightning, l’ailier Alex Killorn s’absentera pour un deuxième match d’affilée. Mathieu Joseph gardera encore une fois sa place au sein de la formation.