Canadiens de Montréal

Gallagher, une inspiration en vue du deuxième match

Publié | Mis à jour

Se présentant en visioconférence avec le visage tuméfié mercredi matin, l’attaquant Brendan Gallagher montre l’attitude du guerrier, une attitude nécessaire si le Canadien de Montréal veut avoir la moindre chance de batailler avec le Lightning de Tampa Bay en finale de la coupe Stanley.

«Nous savons que nous sommes une équipe de hockey, nous nous supportons l’un et l’autre et nous pouvons compétitionner avec n’importe qui», a assuré Gallagher, en vue du deuxième match prévu mercredi soir à Tampa.

Gallagher, qui a eu maille à partir avec le défenseur Mikhail Sergachev lors de la première rencontre perdue par le Canadien lundi, assure n’avoir subi aucune commotion cérébrale, même si le sang coulait abondamment sur son visage.

«Ils m’ont demandé, a répondu Gallagher, en parlant du travail des médecins de l’équipe. J’ai parfois une réaction particulière quand j’ai une commotion alors que j’ai tendance à me mettre à crier. Mais il n’y a aucune inquiétude dans ce cas-ci.»

«Gallagher est toujours dans la face de l’adversaire, il continue et sourit. C’est un bon leader, en donnant l’exemple. Il est un meneur par son énergie et par sa façon de batailler», a pour sa part noté l’entraîneur du Canadien Luke Richardson.

Le dernier changement...  

L’attitude de Gallagher vient effectivement inspirer ses coéquipiers.

«C’est un compétiteur, a ainsi témoigné le défenseur Jon Merrill. Quand on voit un gars comme lui faire tout ce qu’il peut pour aider l’équipe, c’est une motivation supplémentaire.»

Évidemment, une défaite au deuxième match de la série contre le Lightning, mercredi à l’Amalie Arena, pourrait porter un très dur coup au Canadien.

À surveiller chez le CH : le trio de Nick Suzuki pourra-t-il tenir le coup face à celui de Brayden Point? Comme Richardson n’a pas le dernier changement à Tampa, le pilote du Lightning, Jon Cooper, en a profité pour éviter coûte que coûte de confronter son gros trio à celui de Phillip Danault. Résultat : Point et ses comparses se sont amusés face au jeune Suzuki.

Armia de retour?  

Tout laisse croire que Joel Armia réintégrera par ailleurs la formation du Tricolore, ce mercredi soir, même si Luke Richardson a dit qu'une décision serait prise juste avant la partie. Le Finlandais s’était empressé de rejoindre ses coéquipiers à Tampa après une frayeur reliée à la COVID-19, mais Jake Evans avait tout de même pris sa place pour amorcer la série. Or, à la séance matinale, Evans ne faisait pas partie du top 12 en attaque, ce qui laisse présager son retrait de la formation.

Du côté des favoris locaux, Cooper a confirmé l'absence d'Alex Killorn.

- Le troisième match de la finale aura pour sa part lieu vendredi, cette fois à Montréal. Dominique Ducharme pourra revenir derrière le banc des siens.

Points de presse de Brendan Gallagher et Jon Merrill -

CITATIONS       

BRENDAN GALLAGHER

«J'ai vu la photo. Je ne peux vous dire comment je me sentais à ce moment-là. Probablement pas très content.»

«On s'en moque. On croit en nous, on joue notre jeu, on dicte le jeu et peu compétitionner avec n'importe qui.»

«On leur a rendu la tâche facile»

«J'ai une façon spécifique de réagir quand j'ai une commotion, je crie beaucoup. (...) j'ai pris un bon coup, la glace, c'est dur. mais je me sentais bien et on va de l'avant.»

«Nous sommes bien au courant de l'histoire. Il y a des légendes autour de nous, ils viennent nous voir jouer, on peut leur parler (...) chaque gars comprend ce que ça veut dire d'être un joueur des Canadiens»

«On savait qu'il (Mikhail Sergachev) serait bon. Il a trouvé sa place à Tampa, il est un bon joueur pour eux, joue de grosses minutes.»

JON MERRILL 

«Nous savons que nous avons notre place ici (...) nous voulons démontrer que nous sommes meilleurs que ce qu'on a montré au premier match»

«"Gally" est un compétiteur, tu peux le voir dès que tu arrives dans le vestiaire (...) il mène la charge en matière d'intensité et d'habitudes de travail.»

«Il (Dominique Ducharme) est sur zoom, il est impliqué (...) il est définitivement un gros morceau de cette équipe et on a hâte de le revoir quand nous reviendrons à Montréal.»

LUKE RICHARDSON

Nous saurons dans les minutes précédant la rencontre si Joel Armia effectuera un retour au jeu ce soir

«Je sais que les gars sont prêts à jouer un meilleur match ce soir»

«On veut s'assurer de les ralentir, ils sont rapides et ils bougent la rondelle (...) on veut être dans leur chemin, forcer certains jeux.»

«Tu peux lui frapper le visage dans la glace, il (Brendan Gallagher) va quand même se relever et sourire (...) la photo avait l'air vicieuse, mais Brendan sourit et dit qu'il est OK»

«Il (Joel Armia) a eu d'excellentes séries, il est costaud, il protège bien la rondelle, il a de bonnes mains pour un gros joueur (...) quand il va revenir dans cette série il va nous aider énormément.»

«Ils sont une bonne équipe, ils ont capitalisé sur nos erreurs, alors limiter nos erreurs sera important (...) et si on doit faire des ajustements en cours de match, on le fera.»