HKN-HKO-SPO-2021-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-ONE

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Le Lightning, le cauchemar de Price

Publié | Mis à jour

Si le Canadien de Montréal souhaite mettre la main sur la 25e coupe Stanley de son histoire, le gardien Carey Price devra dompter le Lightning de Tampa Bay, une équipe lui ayant causé sa large part d’ennuis.

Déjà, les «Bolts» ont ramené sur terre leurs rivaux avec un gain convaincant de 5 à 1 dans le premier match de la finale, lundi. En vertu de 22 arrêts, le numéro 31 a terminé la soirée avec un faible taux d’efficacité de ,815, ce qui est bien inférieur à ses statistiques habituelles.

• À lire aussi: CH: une victoire, sinon ça se gâte...

• À lire aussi: Shea Weber mis à l'amende

Cependant, les problèmes de Price face à la formation floridienne ne datent pas d’hier. Au cours de la campagne 2019-2020, le Tricolore a affronté quatre fois Tampa Bay et à chaque fois, il est rentré chez lui bredouille. Son gardien numéro 1 a ainsi subi quatre revers et affiché une moyenne de buts alloués de 3,59. Les chiffres en carrière du Britanno-Colombien contre le Lightning ne sont pas trop éclatants non plus. Il présente une fiche en saison de 14-19-4, une moyenne de 2,64 et un taux de ,912.

Pour ce qui est des séries, Price en est à une troisième confrontation face à ses adversaires qu’il croise habituellement plus tôt. Au premier tour de 2014, il avait aidé les siens à balayer le duel malgré un taux de ,904. L’année suivante, le Canadien s’était incliné en six parties en deuxième ronde et son homme de confiance devant le filet avait conclu avec un taux assez ordinaire de ,896.

Pendant ce temps, Andrei Vasilevskiy brille de tous ses feux contre le Bleu-Blanc-Rouge. En saison, son dossier est de 11-1-2, sa moyenne, de 1,98, et son taux, de ,939.