Crédit : ROGER GAGNON / AGENCE QMI

LHJMQ

L’attaque à l’honneur chez les Sags

Publié | Mis à jour

Le repêchage 2021 des Saguenéens de Chicoutimi avait une saveur plutôt offensive. En effet, Chicoutimi a sélectionné pas moins de neuf attaquants sur quatorze choix, en comptant le repêchage américain.

«Ce n’était pas prévu. Notre objectif c’était de prendre le meilleur joueur disponible à tous les rangs. On a besoin autant d’attaquants, de défenseurs, que de gardiens de but. On a moins de profondeur que les autres années, donc on a gardé notre plan initial de repêcher le meilleur choix en liste», a avoué l’entraineur-chef et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean, lorsque questionné sur le nombre élevé d’attaquants choisis. 

Les Sags ont commencé cette deuxième journée en force, jetant leur dévolu sur l’attaquant Emmanuel Vermette en deuxième ronde, 35e au total. L’ailier gauche de six pieds et trois pouces pour 176 livres a inscrit 23 points en autant parties avec les Cyclones de Québec Bantam AAA en 2019-2020. «C’était un gars qui était très haut sur notre liste. Il y a beaucoup d’équipes qui vont dirent qu’ils ne croyaient pas qu’il serait là, mais peu importe nous sommes très contents de notre sélection», a laissé savoir Yanick Jean.

Une surprise en sixième ronde 

La formation saguenéenne a fait écartiller les yeux de plusieurs experts en repêchant Charles Gaudreault, 109e au total, lui qui arrive tout droit des Espoirs Saguenay–Lac-Saint-Jean Midget Espoir. Le défenseur à tendance offensive est aussi devenu le premier arrière sélectionné de la journée par l’équipe.

«Il n’était aucunement question qu’on quitte le repêchage sans avoir sélectionné Charles. On voulait un joueur de la région qui était capable de joindre nos rangs d’ici quelques années. On pense réellement qu’il va jouer dans la LHJMQ», a déclaré l’Almatois d’origine, tout en continuant d’encenser le jeune Gaudreault.

Le Drakkar ajoute 12 vikings à son équipage

Le Drakkar de Baie-Comeau compte aujourd’hui 12 vikings de plus à bord de son navire à la suite du repêchage annuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. 

Après avoir opté pour le joueur de centre Vincent Collard (3e choix au total) et l’ailier gauche Nathan Baril (18e choix au total), vendredi soir, lors de la ronde initiale, les dirigeants nord-côtiers ont poursuivi leur travail samedi.

Les membres du personnel hockey ont ajouté 10 nouveaux espoirs à leur liste officielle avec la sélection de quatre attaquants, quatre défenseurs et deux gardiens de but.

Bénéficiant d’un choix de deuxième ronde, le Drakkar a choisi le défenseur Tristan Dassylva (26e choix au total) des Albatros du collège Notre-Dame. L’attaquant Maël Lavigne (Blizzard Séminaire St-François) et le défenseur Maxime Lauzon (Forestier d’Amos) ont été les deux sélections du quatrième tour.

«Cela a été deux bonnes journées de travail et le bilan est positif. Dans le contexte actuel, la situation n’était pas évidente et je lève mon chapeau à mon équipe de dépisteurs, qui ont regardé beaucoup de vidéos au cours des derniers mois», a commenté le directeur général Pierre Rioux.

Le responsable a insisté sur les valeurs préconisées par son club dans le choix des individus. «Nous voulons des joueurs avec du caractère et beaucoup d’éthique de travail et nos deux premiers choix reflètent très bien cette réalité. Ce sont des jeunes dévoués qui veulent apprendre et tout faire pour vite s’adapter et ils cadrent très bien dans notre philosophie.»

En bref

Au total, trois patineurs des Élites de Jonquière (Vincent Collard, Loïc Gosselin et Jérémy Guay) font partie de la cuvée de 2021. 

Une dernière grande étape reste à franchir pour le Drakkar, le 30 juin prochain, avec la toute première sélection au pays du repêchage des joueurs européens.

Le DG Pierre Rioux se mettra vite au travail pour finaliser ce dossier très important.