Crédit : Photo d'archives, Stevens LeBlanc

LHJMQ

Remparts: le casse-tête se met en place

Publié | Mis à jour

Louis Crevier, Zachary Bolduc, Christophe Farmer, Fabio Iacobo et Pier-Olivier Roy : les cinq nouveaux joueurs qui se joindront aux Remparts en vue de la prochaine saison permettent encore plus de croire que l’équipe aura l’étoffe d’une formation capable de remporter les grands honneurs, estime Patrick Roy.

Crevier, Farmer, Iacobo et Roy ont d’ailleurs enfilé le chandail des Diables rouges pour la première fois vendredi au Centre Vidéotron, en marge du repêchage de la LHJMQ. Dans le cas de Bolduc, sa venue ne sera confirmée qu’en août, une fois le repêchage de la LNH terminé.

• À lire aussi: Repêchage LHJMQ: la ligue a du pain sur la planche

• À lire aussi: Le Phoenix mise sur Éthan Gauthier

«Toutes les transactions qu’on a faites sont pour des joueurs qui vont rentrer et avoir un rôle important», a mentionné Patrick Roy.

Des quatre joueurs «confirmés», Crevier se veut assurément la plus importante acquisition. Le défenseur format géant de 6 pi 8 po a coûté des choix de première et deuxième ronde ainsi que l’espoir Félix Bédard aux Remparts. Avant de confirmer le troc avec les Saguenéens de Chicoutimi, Roy s’est assuré auprès des Blackhawks de Chicago, qui détiennent ses droits, qu’ils lui laisseraient disputer son année de 20 ans dans la LHJMQ.

«Quand on a fini la dernière saison, on trouvait qu’il nous manquait un peu d’expérience à l’arrière, a mentionné Roy. C’était une nécessité pour nous de sacrifier un choix de première et deuxième ronde pour essayer de gagner. On est très à l’aise avec le prix à payer pour un défenseur qui va jouer de grosses minutes contre les meilleurs trios adverses et qui va faire partie des meilleurs défenseurs autant offensifs que défensifs. Il a une progression extraordinaire et ça va être intéressant de voir si ça va continuer et jusqu’où il peut aller.»

Chez lui

À Québec, Crevier arrive en terrain connu. Natif de Sainte-Foy, il a évolué pour Martin Laperrière avec le Blizzard du Séminaire Saint-François au niveau midget AAA, puis pour le préparateur physique des Remparts David Rodrigue dans le midget espoir. De plus, il connaît bien Théo Rochette, avec qui il a joué à Chicoutimi, tout comme Christophe Farmer qui arrive lui aussi de Saguenay.

«C’est assez spécial. J’ai grandi ici et les Remparts sont l’équipe que je regardais. Quand la transaction a été annoncée, c’était une belle fierté. Je pense que je peux apporter de la stabilité à la défense. C’est mon rôle principal. Je sais comment jouer de grosses minutes contre les meilleurs trios adverses et les neutraliser.»

Iacobo comme Sigouin

Dans le cas de Iacobo, Patrick Roy n’a pas caché que l’expérience concluante de l’an dernier avec Thomas Sigouin l’a poussé à faire de nouveau confiance à un gardien d’expérience en vue de la prochaine saison.

«En 2006, quand on a gagné, on avait un 20 ans devant le filet [Cédrick Desjardins]. On a eu beaucoup de gardiens de 20 ans à Québec, comme Kevin Desfossés, Charles Lavigne ou Tristan Côté-Cazenave. Quand on joue dans un amphithéâtre comme le nôtre, c’est un avantage d’avoir de la maturité et de l’expérience pour bien gérer ça. On souhaite avoir deux gardiens de but qui jouent du bon hockey», a mentionné Roy, ajoutant souhaiter que William Rousseau offre une bonne compétition à Iacobo.

Par ailleurs, les Remparts ont confirmé au défenseur Aapo Siivonen qu’il ne serait pas de retour avec l’équipe la saison prochaine. Ils sélectionneront donc un joueur européen lors du repêchage de la LCH, le 30 juin prochain.

PIER-OLIVIER ROY VEUT SE RACHETER

Après une saison difficile l’an dernier avec les Olympiques de Gatineau, Pier-Olivier Roy débarque à Québec avec une seule et unique intention : prouver à tout le monde que ce n’était qu’un accident de parcours.

Choix de première ronde – neuvième au total – des Olympiques en 2018, Roy n’a récolté qu’un seul but et 13 points la saison dernière, en 34 parties. Les Remparts l’ont acquis mercredi en retour de Cole Cormier.

«Il faut que je refasse mes preuves dans cette ligue à tout le monde. Non seulement à Patrick [Roy], mais aussi à mes coéquipiers. Je veux me prouver et je veux redevenir le joueur que j’ai déjà été. Je sais que je suis capable, ça fait un mois que je m’entraîne et je vais arriver prêt.»

Le natif de Lac-Etchemin ne s’est d’ailleurs pas défilé pour expliquer les raisons de sa régression la saison dernière.

«Durant la longue pause en raison de la COVID-19, sans dire que j’ai eu un relâchement parce que je m’entraînais encore, mais on dirait que la motivation était moins là. Quand je suis arrivé au camp d’entraînement, j’avais pris un pas de recul et j’ai tiré ça toute l’année. Je veux me reprendre cet été, m’entraîner fort et redevenir le joueur que j’étais.»

Farmer excité

De son côté, Christophe Farmer arrive aussi avec une grande motivation. Vendredi, Patrick Roy a fait état de son plan de le placer avec son bon ami Théo Rochette et avec Zachary Bolduc, une fois ce dernier débarqué à Québec, dans ce qui sera le premier trio des Remparts.

En plus, après avoir vécu deux déceptions avec les Saguenéens, il aura la chance de compléter son parcours junior avec une dernière chance de remporter les grands honneurs.

«Je me suis trouvé chanceux quand j’ai appris que j’étais échangé. J’ai joué avec de bonnes équipes avec les Sags lors des deux dernières saisons, et là, on tombait en reconstruction. D’avoir la chance de gagner encore, je pense que cette année ça va être la bonne. J’ai vraiment hâte.»