Crédit : Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE

LHJMQ

Repêchage LHJMQ: la ligue a du pain sur la planche

Publié | Mis à jour

Le commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau l’a répété vendredi : les 18 formations de son circuit seront en action la saison prochaine. Toutefois, il ne cache pas que la ligue aura besoin de quelques saisons pour se sortir la tête de l’eau, après une campagne qui a créé d’importants déficits chez ses formations.

Son circuit a réussi son mandat de tenir une saison pour y couronner un champion, et ce, malgré les restrictions sanitaires. Mais ce fait d’armes ne s’est pas fait sans que les propriétaires aient à piger dans leurs poches. Ironiquement, les équipes qui ont fait le plus long bout de chemin en séries sont celles qui ont été le plus impactées financièrement.

Maintenant, M. Courteau doit souhaiter que la situation continue de s’améliorer et que les partisans soient non seulement de retour dès le début de la prochaine saison, en octobre, mais que les amphithéâtres puissent opérer à presque pleine capacité.

La ligue a déjà entamé des discussions avec les différentes instances de la santé publique des quatre provinces de son territoire. La suite dépendra évidemment de l’évolution de la pandémie.

Chose certaine, le travail ne fait que commencer pour la LHJMQ.

«Il y a beaucoup de travail à faire en ce moment. On aura besoin de quelques saisons pour s’assurer de remettre le bateau sur la bonne voie afin d’être capable de continuer à opérer. Si ça continue à évoluer comme ça au niveau des mesures de déconfinement, on a confiance. Nos premières rencontres avec chacune des provinces ont été très positives.»

Expérience

À première vue, une autre saison comme la dernière pourrait toutefois être catastrophique autant pour plusieurs marchés que pour la ligue en général. M. Courteau n’a toutefois pas voulu tomber dans les scénarios catastrophes lorsque questionné à ce sujet.

«On espère ne pas avoir à revivre une saison comme [celle] vécue en 2020-2021, a-t-il toutefois assuré. On a toujours été en mesure de trouver des solutions et on fera face à la situation si jamais il devait y avoir une quatrième vague. L’expérience acquise cette saison nous permettrait de bien pouvoir répondre aux exigences.»

Coupe Memorial

La LHJMQ accueillera le tournoi de la Coupe Memorial en 2022. Pour le moment, les Remparts de Québec et les Sea Dogs de Saint John ont manifesté leur intérêt à tenir l’événement.

Dans le contexte actuel, il serait surprenant que ça fasse la file pour accueillir ce tournoi. Toutefois, le commissaire a assuré que les demandes de la Ligue canadienne de hockey (LCH) tiendraient compte des dommages causés par la pandémie.

«En ce moment, en raison de ce qu’on a vécu et considérant le fait qu’il n’y a aucune garantie sur la façon dont la saison va débuter et à quel moment les arénas vont être ouverts au maximum de leur capacité aux spectateurs, il n’y a pas de garantie financière exigée par la LCH. [...] Pour 2022, ce ne sera pas un événement réservé seulement à ce que les gens se plaisent à appeler les gros marchés.»

Heureux pour le CH

Le commissaire de la LHJMQ a aussi pris le temps de souligner la présence du Canadien de Montréal en finale de la Coupe Stanley.

«Il y a beaucoup de crédit à donner à Marc Bergevin pour avoir bâti cette équipe. Ça n’a pas été facile, mais il a posé des gestes concrets qui ont tourné en sa faveur. Je suis très content pour les joueurs, mais aussi pour Bergevin et j’ai une pensée spéciale pour lui. Être directeur général d’une équipe, ce n’est pas facile. Dans un marché comme Montréal, on connaît tous la pression et la couverture médiatique que l’équipe reçoit. Je suis content que ça aille bien. Il a eu des moments difficiles et est passé au travers.»