Canadiens de Montréal

Le CH en grande finale: Valérie Plante jubile

Publié | Mis à jour

Au lendemain d’une soirée mémorable pour les amateurs de sport québécois, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, affichait un large sourire après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19, vendredi avant-midi.

Mme Plante a bien évidemment suivi les péripéties du Canadien, qui a éliminé les Golden Knights de Vegas jeudi pour accéder à la finale de la Coupe Stanley, une première depuis 1993. Cela ne l’a pas empêchée de se rendre au pôle de vaccination Saint-Michel, où une dose de Pfizer l’attendait.  

«Je suis un peu fatiguée, on s’est couché tard, mais quel beau réveil! Et en plus, je me fais vacciner avec une deuxième dose. C’est le bonheur, a-t-elle mentionné en présence des médias, dont LCN. Je veux remercier les Montréalais présents au Centre Bell et aux alentours qui ont fêté avec respect. On est heureux, mais on veut protéger nos commerçants et on veut que ça se passe bien. [...] Il y a eu un peu de grabuge, mais ça s’est bien passé dans l’ensemble.»

Plus de spectateurs?  

Le sujet de l’augmentation de la capacité maximale au domicile du Tricolore a de nouveau été abordé pendant le point de presse. Mme Plante a clairement exprimé son désir ici, même si elle ne détient pas la clé de l’énigme.

«On aimerait avoir plus de monde au Centre Bell, le tout dans le respect des règles. On continuera de travailler avec nos partenaires pour qu’on puisse festoyer de la façon la plus sécuritaire possible et que les Montréalais et Montréalaises puissent en profiter, a-t-elle déclaré. Tout doit être bien attaché avec les partenaires : le Groupe CH, le gouvernement du Québec, la Santé publique. Tant qu’on ne sera pas majoritairement vacciné, il y aura des risques.»

Concernant les rassemblements massifs comme celui de jeudi près du Centre Bell, la mairesse souhaite aussi avoir du nouveau à annoncer éventuellement. Un site encadré n’est pas à exclure ici. Au cours de la dernière partie de la demi-finale de la Coupe Stanley, environ 5000 personnes s’étaient réunies, selon les estimations de LCN.

«Il y a un engouement, on est heureux, il y a un déconfinement et il fait beau. On tombe en zone verte. J’ai envie de déployer des moyens pour que les Montréalais se réunissent de façon sécuritaire», a-t-elle enchaîné en évoquant un potentiel scénario d’entente avec le Groupe CH.

En colère contre Las Vegas  

Par ailleurs, Mme Plante n’a visiblement pas apprécié de voir les Golden Knights utiliser l’image de la chanteuse Céline Dion en marge de la cinquième rencontre de la série disputée mardi au T-Mobile Arena. L’organisation du Nevada a réalisé un montage à partir d’une image de la Québécoise datant de plusieurs années pour l’afficher à l’écran géant de l’édifice, et ce, sans avoir avisé la principale intéressée.

Aussi, contrairement aux deux séries précédentes du Canadien, la mairesse n’a pas fait de pari avec son vis-à-vis de la ville opposée en troisième ronde. Et elle a rappelé son désarroi relatif à la décision des Knights.

«Entre maires canadiens, on a jasé et c’était de bonne guerre. Je n’ai pas parlé au maire de Las Vegas [NDLR : qui est une femme, Carolyn Goodman], surtout pas avec ce qu’ils ont fait avec Céline Dion. C’était hors de question. Ce n’est pas acceptable, a-t-elle déploré. Je suis en colère que Las Vegas ait utilisé ça pour prendre notre Céline et un peu la mettre contre nous. Ils nous ont clairement nargués, mais bon, c’est nous qui avons gagné.»

Et, sur la patinoire, à quoi ressemblera la suite, selon elle?

«Moi, au départ, le Lightning [de Tampa Bay], je trouvais ça intéressant, mais au final, tout ce que je veux, c’est que ce soit nous qui l’emportons,. Tout ce que j’ai envie de dire à nos Canadiens, c’est de vous reposer et de rester concentrés. Tout le Québec, tout le pays est derrière eux. C’est incroyable et je n’en reviens toujours pas.»

«La fierté a encore une ville et c’est Montréal.»