Crédit : AFP

LNH

Le Kraken a trouvé son entraîneur-chef

Publié | Mis à jour

Le Kraken de Seattle a embauché Dave Hakstol à titre d’entraîneur-chef, jeudi, faisant de lui le premier pilote de son histoire.

La plus jeune formation de la Ligue nationale de hockey (LNH) disputera son premier match lors de la saison 2021-2022. D’ici ce duel initial, Hakstol connaîtra l’identité de la majorité des joueurs qu’il aura sous la main durant le repêchage d’expansion, le 21 juillet. À ce groupe pourrait s’ajouter la première sélection au repêchage du Kraken, qui parlera au deuxième échelon de l’encan 2021, le 23 juillet. 

«Je vois cela comme l’opportunité d’une vie, de faire partie de quelque chose dont on a la possibilité de commencer à zéro», a mentionné Hakstol au cours d’une conférence de presse d’introduction.

Du vécu derrière le banc 

L’homme de 52 ans a œuvré comme instructeur adjoint chez les Maple Leafs de Toronto au cours des deux dernières campagnes. Précédemment, il avait été à la barre des Flyers de Philadelphie, affichant un dossier de 134-101-42 derrière le banc entre 2015 et 2018.

Parmi ses nombreuses expériences, Hakstol a aussi agi à titre d’entraineur adjoint pour Équipe Canada au Championnat du monde de hockey sur glace en 2019, lorsque Ron Francis, l’actuel directeur général du Kraken, assumait aussi ces fonctions pour la feuille d’érable.

«Nous voulions quelqu’un ayant de l’expérience, qui avait déjà occupé le rôle d’entraîneur-chef dans la LNH, a dit Francis. Il y a tellement de travail à faire : apprendre à connaître les joueurs, apprendre à connaître l’organisation, apprendre les systèmes de jeu. Et le rythme de la LNH est incomparable. Donc nous voulions quelqu’un qui avait déjà vécu cela.»

«L’expérience est quelque chose qui a beaucoup de valeur, a ajouté Hakstol. La première fois que j’ai eu cette chance, j’avais déjà travaillé avec de très bons joueurs, des gars très motivés et dédiés à la cause. J’avais déjà œuvré avec de très bons instructeurs, mais jamais à ce niveau. C’est un rythme très différent.»

Rapidement imposer sa philosophie 

Hakstol dirigera donc la 32e équipe de la LNH. Cette année, il a surtout été responsable de la défense des Leafs, qui ont été les cinquièmes plus avares du circuit en termes de tirs concédés en moyenne à cinq contre cinq.

«Il y a plusieurs choses que j’ai pu intégrer et solidifier dans ma philosophie, a expliqué le quinquagénaire. Il y a d’autres choses qui te permettent de grandir, d’apprendre et de te développer. Toutes ces expériences, pas seulement lors des six dernières années [dans le circuit Bettman], me permettront d’appliquer ma philosophie dans le futur.»

En plus de mettre sur pied une équipe en repêchant des joueurs, Hakstol aura la responsabilité de former une équipe d’adjoints qui l’aidera dans son rôle.

«Je peux vous dire qu’on va travailler là-dessus immédiatement, a lancé Hakstol. Il y aura beaucoup de discussions entre Ron et moi. Je vous dirais que ce sera fait le plus tôt possible, tout en s’assurant de faire ce qu’il y a de mieux pour notre groupe.»