Canadiens de Montréal

«Ils sont comme quatre Chris Pronger»

Publié | Mis à jour

Mark Stone a souvent grimacé lors des cinq premiers matchs de la demi-finale entre le Canadien et les Golden Knights. Jonathan Marchessault a aussi exprimé sa frustration, tout comme Max Pacioretty, William Karlsson et Reilly Smith.

Après cinq matchs, les Knights ont marqué seulement onze buts. Ce n’est plus un secret. On l’a déjà écrit souvent. Mais des onze buts, il y en a sept qui proviennent des défenseurs. Seuls, Nicolas Roy (deux buts), Mattias Janmark (un but) et Pacioretty (un but) ont déjoué Carey Price. 

À quelques heures du sixième match et de la possibilité d’éliminer les Golden Knights pour atteindre la finale, Luke Richardson a offert un très beau compliment à son quatuor à la ligne bleue, Ben Chiarot, Shea Weber, Joel Edmundson et Jeff Petry.

« Je ne voudrais pas jouer contre eux, ils sont quatre machines sur la glace a dit Richardson. Ils sont comme quatre Chris Pronger. Mentalement, c’est probablement dans la tête des rivaux. Ce n’est pas agréable de les affronter. »

« Chiarot joue probablement le meilleur hockey de sa carrière, a-t-il poursuivi. Il est très robuste et intense. Et quand Chiarot débarque, c’est souvent Edmundson qui prend le relais. Pour les ailiers droits des Golden Knights, ils se retrouvent pratiquement toujours sur la glace contre l’un de nos deux gros défenseurs. »

Le cliché de la dernière victoire 

En cette journée de la Saint-Jean-Baptiste, le CH restait encore bien loin des célébrations. Aux yeux de Shea Weber et de Tyler Toffoli, c’était important de bien gérer la nervosité et l’excitation d’un aussi gros match.

« On a déjà été dans cette position, a mentionné Weber. Depuis le début des séries, on s’est retrouvé dans la position de Vegas avec le dos contre le mur. On ne s’éloigne pas de notre objectif, celui de bien jouer. On veut s’améliorer tous les soirs. »

« Quand j’étais plus jeune à Los Angeles, il y avait des vétérans qui avaient déjà joué de gros matchs, a renchéri Toffoli. Ils m’avaient dit de bien me servir de l’excitation et de la nervosité. C’est un peu la même mentalité ici. »

Toffoli a gagné la Coupe Stanley en 2014 avec les Kings.

Lehner devant le filet 

Du côté des Golden Knights, Peter DeBoer poursuivra visiblement sa valse avec ses gardiens.

À l’entraînement, Lehner a occupé le filet du gardien partant plutôt que Marc-André Fleury. Le Suédois a signé un gain de 2 à 1 en prolongation à son unique départ dans cette série lors du quatrième match.

« On a deux bons gardiens, a affirmé le centre Tomas Nosek. C’est à notre avantage, on peut changer quand on le veut. On a le meilleur duo de la LNH. Robin a prouvé qu’il était un bon gardien et qu’il peut faire le travail. On espère qu’il pourra encore le démontrer ce soir. »

Bref, Nosek a brisé le secret avec cette déclaration.

Absent à l’entraînement, Alex Tuch devrait être à son poste.

« Il est correct », a répliqué DeBoer.