Crédit : AFP

MLB

Lourdes Gurriel fils débloque au bon moment

Publié | Mis à jour

Lourdes Gurriel fils a choisi le bon moment pour frapper son premier coup sûr de la rencontre et les Blue Jays de Toronto ont signé un gain de 2 à 1 contre les Marlins, mardi soir, à Miami.

En neuvième manche, le voltigeur de 27 ans a cogné un double qui a permis à son coéquipier Cavan Biggio de fouler la plaque et de donner une mince avance à l’unique formation canadienne du baseball majeur.

Avec la lourde tâche de maintenir son équipe en avant, le releveur Jordan Romano a accompli sa mission. Le droitier a réalisé un retrait sur des prises et a attrapé Starling Marte qui tentait de voler un but. La partie s’est terminée sur un ballon d’Adam Duvall. Romano a ainsi obtenu son quatrième sauvetage de la présente campagne.

La victoire est allée à la fiche de Tim Mayza (2-1), qui a seulement œuvré en huitième. Le partant des Jays Ross Stripling a connu une excellente sortie. En six manches sur la butte, il a permis un point sur deux frappes en lieu sûr. Il a également passé sept adversaires dans la mitaine.

Jesus Sanchez a réussi un circuit en solo contre le lanceur de 31 ans en deuxième manche. C’est Vladimir Guerrero fils qui a produit le point égalisateur. En sixième, il a frappé un simple permettant à Bo Bichette de faire le tour des sentiers.

Les Blue Jays et les Marlins se retrouveront mercredi soir pour le deuxième et dernier duel de la série opposant les deux clubs.

Dure soirée au bâton pour Toro

À Baltimore, Abraham Toro n’a pas connu une bonne soirée à la plaque, mais cela n’a pas empêché les Astros de Houston de vaincre les Orioles au compte de 3 à 1.

Le Québécois a échoué lors de ses quatre présences au marbre. Il a été retiré une fois sur des prises et a laissé quatre de ses coéquipiers sur les coussins.

Myles Straw a produit deux points des vainqueurs, dont un avec un circuit en solo. Le gain a été obtenu par Zack Greinke (8-2). Ce dernier a œuvré pendant sept manches et un tiers, accordé un point sur cinq coups sûrs et retiré quatre rivaux sur des prises. La défaite a été encaissée par Jorge Lopez (2-9) et le sauvetage a été enregistré par Ryan Pressly (11).