Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Un partisan spécial pour Jeff Petry

Publié | Mis à jour

Le père de Jeff Petry, Dan, sera au nombre des partisans présents au T-Mobile Arena de Las Vegas, mardi soir, lorsque le Canadien et les Golden Knights s’affronteront pour une cinquième fois dans leur série.

Ancien lanceur des ligues majeures de baseball, Dan Petry avait été déclaré positif à la COVID-19 au mois de décembre. Il en est maintenant remis, sans séquelles, et il pourra voir son fils aux yeux rougis par un problème de vaisseaux sanguins tenter d’aider son équipe à s'emparer d'une avance de 3 à 2 dans la série. 

«Je sais qu'il va bien et que ça n'affecte pas sa vision. Mais il a enregistré une vidéo de la fête des Pères pour moi. Je l'ai regardé et je trouvais tellement qu'il ne se ressemblait pas», a-t-il confié au site LNH.com.

De grandes performances malgré le stress 

Son fils s’est coincé les doigts dans le trou d’une baie vitrée destiné aux photographes sportifs lors du troisième match du deuxième tour contre les Jets de Winnipeg. Il a raté les deux parties suivantes avant de revenir au jeu, 10 jours plus tard, pour le deuxième match contre Vegas.

Porte-couleurs des Tigers de Detroit quand ils ont remporté la Série mondiale en 1984, Dan Petry est impressionné par la capacité des joueurs de hockey à performer malgré le stress constant que subissent leurs corps.

«Quand nous nous sommes parlé pour la première fois après sa blessure, ça n'augurait pas bien, a partagé le paternel. Je me disais que c'était une mauvaise blague. Faire tout ce chemin et ne pas être en mesure de jouer aurait été désastreux. Je suis heureux qu'il soit en mesure de jouer.»

Le défenseur droitier a récolté quatre mentions d’aide en 13 matchs de séries jusqu’à présent. C’est un rendement moyen inférieur aux statistiques qu’il a présentées en saison régulière, mais il reste l’arrière le plus mobile et le plus offensif de la brigade défensive du Tricolore. Dans le camp adverse, les Golden Knights comptent depuis le premier duel sur une production offensive soutenue de la part de leurs défenseurs qui ont totalisé sept buts et 11 points.