Canadiens de Montréal

«C’est décevant» - Luke Richardson

Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

Dominé lors du troisième match, le Canadien avait joué un vilain tour au Golden Knights en se sauvant avec la victoire. Dimanche soir, les rôles ont été inversés.

Les Montréalais ont dominé pratiquement toute la rencontre, ne laissant aux visiteurs que des miettes près du filet de Carey Price. Une seule fois, un attaquant des Golden Knights a été oublié dans l’enclave. Il a fallu que ce soit en prolongation. Et Nicolas Roy en a profité.

«Chaque fois que tu perds en prolongation, c’est décevant. Je me sens mal pour les joueurs. Ils ont mis beaucoup d’effort dans ce match, ils ont joué de la bonne façon», a déclaré Luke Richardson, après la rencontre.

Richardson, qui était aux commandes pour un deuxième match de suite, retient beaucoup de bonnes choses de cette rencontre. Des aspects du jeu que sa troupe pourra répéter demain soir.

«On a joué de façon serrée dans notre territoire. La structure était bonne. On a bloqué des tirs, on a accepté des mises en échec pour faire circuler la rondelle vers les attaquants. Maintenant, la prochaine étape, c’est de se servir de ce brio en défense pour créer de l’attaque», a analysé l’ancien défenseur.

Avec un peu plus d’opportunisme, le Canadien aurait pu creuser son écart. On pense à Cole Caufield, stoppé par Robin Lehner en échappée.

«Ils ont des styles différents, mais ce sont deux excellents gardiens. J’ai coaché Robin pendant deux ans. Il est gros et il prend de la place. Parfois, un changement est bénéfique pour une équipe.»

Encore atroces

Brio, ce n’est pas exactement le mot qui colle à la performance des officiels. Encore une fois, Chris Lee et Dan O’Rourke ont été atroces. On ne compte plus les infractions qui sont passées sous silence. D’un côté comme de l’autre, vaut-il la peine de préciser. De quoi faire monter la frustration au sein des troupes. Surtout quand la foule, avec raison, se met de la partie.

«Lors du dernier match, ça nous a fait un peu perdre notre concentration, mais on a réussi à passer au travers. Avant celui de ce soir [dimanche], on en a parlé. On a fait comprendre aux joueurs qu’on devait se concentrer sur ce qu’on peut contrôler. Ils ont bien réagi», a expliqué Richardson.

«[Corey] Perry et [Shea] Weber se sont occupés d’aller parler aux arbitres à l’occasion. En raison de leur expérience et du respect qu’ils ont acquis, ce sont eux qui étaient mandatés pour aller discuter des points que l’on voulait aborder», a-t-il ajouté.

Point de presse de Joel Edmundson et Paul Byron:

POINT DE PRESSE EDMUNDSON ET BYRON -

Point de presse de Josh Anderson et Corey Perry:

POINT DE PRESSE ANDERSON ET PERRY -