Crédit : AFP

MLB

Le baseball majeur entre bonnes mains

Le baseball majeur entre bonnes mains

François Paquet

Publié 07 juin
Mis à jour 07 juin

Le baseball majeur effectuera probablement quelques changements majeurs dans les prochaines années, possiblement pour réduire le nombre de retraits au bâton et augmenter le nombre de balles en jeu. Il y aura également la négociation de la nouvelle convention collective au terme de la saison qui pourrait amener son lot de vagues. 

Malgré tout, le baseball semble être en bonne santé grâce aux talents des jeunes vedettes comme Vladimir Guerrero Jr, Ronald Acuna et Fernando Tatis Jr. Et je peux vous confirmer que plusieurs autres bons jeunes vont se greffer au groupe dans les prochains mois, voire les prochaines années. En voici quelques-uns :

1- Wander Franco – Arrêt-court – Rays de Tampa Bay 

Depuis maintenant deux ans, il est étiqueté comme meilleur espoir du baseball majeur et malgré tout, il n’a que 21 ans. Doté d’un coup de bâton hors du commun et d’un très bon gant en défensive, il ne fait aucun doute que Franco va connaître du succès dans le baseball majeur. Reste à savoir à quel moment il sera rappelé par le grand club, surtout si les Rays continuent à gagner sur une base régulière. Le départ de Willy Adames pour Milwaukee a ouvert la porte, mais les Rays ont décidé de donner une chance à Tyler Walls. Mais comme Franco connaît déjà beaucoup de succès à Durham au niveau AAA, il semble vouloir forcer la main des Rays.

2- Julio Rodriguez – Voltigeur – Mariners de Seattle 

Il n’a que 20 ans et le talent lui sort par les oreilles. Il n’est peut-être pas le frappeur le plus discipliné, mais il trouve toujours une façon de se rendre sur les buts et il a complètement démoli les calibres A faible et A fort en 2019. Cependant, une fracture au poignet l’an passé a ralenti sa progression vers les grandes ligues, mais malgré tout, il domine le niveau A fort présentement avec une moyenne supérieure à ,320. Il pourrait être un frappeur régulier de ,300 et de 30 circuits dans les grandes ligues et devenir un frappeur à la Juan Soto. Ce n’est qu’une question de temps avant que le jeune Rodriguez fasse sa marque dans l’uniforme des Mariners.

3- Adley Rutschman – Receveur – Orioles de Baltimore 

Les Orioles ont beaucoup de besoins et probablement plus au monticule qu’en attaque. Mais en raison de leurs insuccès des dernières années, et grâce au repêchage, les Orioles ont pu mettre la main sur Adley Rutschman comme premier choix au total en 2019. Un receveur, frappeur ambidextre, avec de la puissance et un bon sens du baseball pour guider les lanceurs derrière le marbre, ça ne court pas les rues. Alors les Orioles ont pris bien soin de leur meilleur espoir dans les dernières années, mais il sera bientôt temps pour lui de donner un coup de pouce au grand club. Il évolue présentement à Bowie au niveau AA où il impressionne, ayant entre autres accumulé plus de buts sur balles que de retraits au bâton.

4- Mackenzie Gore – Lanceur gaucher – Padres de San Diego 

Repêché au troisième rang au total en 2017, Gore est un grand lanceur gaucher avec énormément de potentiel. En 2019, il avait complètement dominé le niveau A avec une microscopique moyenne de 1,02 en plus de retirer 110 frappeurs au bâton en 79 manches de travail. Il a connu certains ennuis cette saison lors de son arrivée au niveau AAA, mais la bonne nouvelle c’est que les Padres ont le luxe d’être très patient avec lui en raison des nombreux lanceurs partants de qualité, déjà avec l’équipe.

5- Simeon Woods-Richardson – Lanceur droitier – Blue Jays de Toronto 

La transaction qui avait fait passer Marcus Stroman aux Mets en juillet 2019, avait fait jaser énormément. Non pas pour le départ de Stroman, mais pour les deux jeunes espoirs inconnus obtenus dans la transaction, Anthony Kay et Simeon Woods-Richardson. Kay, un gaucher, a démontré qu’il pouvait lancer dans les majeurs, même s’il ne deviendra probablement jamais un lanceur dominant. Dans le cas de Woods-Richardson, c’est tout le contraire, alors qu’il est en train de brûler le calibre AA avec les Fisher Cats du New Hampshire et est devenu un espoir de premier plan avec ses 31 retraits au bâton en seulement 19 manches de travail. Contrairement à Alek Manoah, il n’est pas garanti qu’il touchera au baseball majeur cette saison puisqu’il n’a que 20 ans, mais il n’est pas hors de question qu’il fasse partie de la rotation en 2022, et pour plusieurs années durant.