Séries de la LNH

Jonathan Marchessault se lève au bon moment

Publié | Mis à jour

Après une première ronde plutôt discrète, le Québécois Jonathan Marchessault a pris les choses en main contre à l’Avalanche du Colorado, étant l’un des principaux artisans de ce retour des Golden Knights dans cette série de deuxième tour.

Limité à un but en sept rencontres face au Wild du Minnesota, Marchessault a jusqu’ici totalisé quatre filets et six points en quatre parties contre ses rivaux de Denver. Ses quatre buts sont survenus lors des deux derniers matchs. Il a inscrit le but égalisateur en fin de troisième période vendredi et un tour du chapeau dimanche. 

Ainsi, après avoir tiré de l’arrière 2-0, la troupe du Nevada se prépare maintenant pour le cinquième duel de la série avec une égalité de 2-2 au tableau. Mais Marchessault demeure fidèle à sa réputation: il fait profil bas à l’extérieur de la glace et oriente les projecteurs vers l’équipe.

«Si nous gagnons en groupe, c'est la chose la plus importante, et nous avons prouvé que nous pouvons jouer avec la meilleure équipe de la ligue», a lancé Marchessault en vidéoconférence après la partie, que ses coéquipiers et lui ont remportée 5 à 1.

«Nous sommes en mission en ce moment. Nous devons juste continuer et nous concentrer sur le cinquième match.»

Les Golden Knights créent l'égalité dans la série! -

Contrôler le trio dangereux 

Ce revirement de situation dans la série, peu de gens l’avaient prédit. Après une première victoire de 7 à 1, puis un gain en prolongation lors du deuxième match, l’Avalanche, menée par le dangereux trio de Nathan MacKinnon, Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen, semblait totalement en contrôle.

Les hommes de Peter DeBoer ont toutefois trouvé des solutions pour limiter l’impact de ces trois joueurs-vedettes, qui n’ont récolté que deux points collectivement lors des deux derniers matchs.

«C’est une grande part [de nos succès] lors des deux matchs: contrôler leurs meilleurs joueurs et ne pas les laisser prendre beaucoup de vitesse en zone neutre, a expliqué Marchessault. Quand nous faisons cela, nous pouvons continuer à jouer de la bonne façon. Nous devons juste continuer à faire ce que nous avons fait.»

La situation ne sera pas facile toutefois. MacKinnon, Landeskog et Rantanen demeurent dangereux, installés aux deuxième, quatrième et cinquième rangs des pointeurs du circuit en séries éliminatoires avant les matchs de lundi dans la Ligue nationale. La rencontre de dimanche était le premier en 18 sorties sans point pour Rantanen, qui a totalisé 27 points lors de cette séquence.

DeBoer se donne donc comme mission de garder l’état d’esprit de ses troupes sur ce qui-vive qui permettra d’éviter les erreurs.

«Ça fait du bien, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire, a-t-il admis. Ce ne sont que deux victoires et nous avons trop de respect pour le Colorado et son jeu et ce que l’équipe est capable de faire. Nous savons que le travail n’est pas terminé, mais nous sommes vraiment fiers de la façon dont nous avons réagi.»

Le cinquième match de cette série aura lieu mardi soir et sera présenté sur les ondes de la chaîne TVA Sports.