Canadiens de Montréal

Le CH à une victoire des demi-finales

Publié | Mis à jour

Connor Hellebuyck n’a pas attendu ses coéquipiers au son de la sirène. Le gardien a immédiatement patiné en direction de la porte conduisant au vestiaire de l’équipe adverse. À sa sortie de la glace, il a claqué la porte avec une rage qui restait perceptible de la passerelle de presse.

Cette scène illustrait bien le troisième match de cette série entre le Canadien et les Jets. D’un côté, il y a une équipe en parfait contrôle. De l’autre côté, il y a une équipe qui gère de moins en moins bien ses émotions et sa frustration.

Le CH a encore une fois dominé les Jets en route vers un gain de 5 à 1, dimanche, devant 2500 partisans au Centre Bell. Avec une avance de 3 à 0 dans cette série, l’équipe de Dominique Ducharme aura l’occasion de passer un coup de balai dès le prochain match.

«Je sais que la dernière victoire est toujours la plus difficile à obtenir, a dit l’ailier Brendan Gallagher. Quand tu es dans les câbles, tu veux rebondir. C’est le hockey des séries. On ne voudra pas donner d’espoir aux Jets. On a l’avantage, mais ça peut changer rapidement si on ne garde pas le même effort.»

Même son de cloche pour Nick Suzuki. On ne criera pas victoire trop rapidement.

«On connaît le sentiment d’avoir le dos contre le mur. Les Jets sortiront avec beaucoup de détermination. Mais on veut rester dans la même direction pour obtenir cette dernière victoire.»

Le trio de Staal

Depuis le cinquième match contre les Maple Leafs, le Canadien a maintenant signé six victoires d’affilée. Carey Price reste l’ingrédient principal avec un dossier de 6-0, une moyenne de 1,59 et un taux d’efficacité de ,949.

Mais Price n’est pas l’unique acteur clé. Dans ce troisième match face aux Jets, le trio d’Eric Staal avec Joel Armia et Corey Perry a tracé le chemin à suivre dès les premières minutes de la rencontre.

Perry a marqué le premier but du match après une longue présence en territoire adverse.

«Je sens qu’on est trois joueurs similaires, a expliqué Armia. On est trois gros attaquants, on peut garder la rondelle. J’ai vraiment du plaisir avec eux, ils sont de bons coéquipiers.»

Ils n’ont pas juste bien joué à cinq contre cinq. Armia a fait très mal aux Jets avec deux buts en infériorité numérique. En deuxième période, le numéro 40 a sorti ses mains du dimanche pour endormir le défenseur Josh Morrissey et ensuite battre Hellebuyck dans le haut du filet. Il a terminé sa belle soirée avec un but dans un filet désert.

De la détermination

La frustration des Jets devenait de plus en plus grande dans ce match. Pierre-Luc Dubois, Paul Stastny et Andrew Copp ont chacun évacué leurs sentiments avec de mauvaises punitions en troisième période.

Dans le camp du Canadien, c’était tout le contraire. Jusqu’à la dernière seconde, on a respecté le plan de match. Phillip Danault a même bloqué un puissant tir de Neal Pionk dans les dernières minutes de la rencontre avec un pointage de 4 à 1. C’est l’esprit de sacrifice.

Ce qu’on a remarqué...

Près de 100 minutes

Les Jets ont enfin déjoué Carey Price. Adam Lowry a récupéré une passe du revers parfaite de Mathieu Perreault pour inscrire les siens au tableau en fin de deuxième période. Avant ce jeu, Price avait eu une période d’invincibilité de 99 min 33 s. Les amoureux des chiffres remarqueront que le 99 et le 33 sont les numéros de Wayne Gretzky et Patrick Roy et que c’était le premier match à Montréal en juin depuis la finale de 1993.

Un bon remplaçant

Le mot profondeur. On l’entend depuis le premier jour du camp. Mais on le ressent plus que jamais. Appelé en renfort après la commotion de Jake Evans à la fin du premier match contre les Jets, Artturi Lehkonen a parfaitement rempli son mandat à l’aile gauche avec Danault et Gallagher. Lehkonen n’a pas simplement bien joué contre le gros trio des Jets, il a aussi inscrit son premier but des séries en plus d’obtenir sept tirs sur Hellebuyck et 12 tirs tentés.

Le petit doigt

Le CH a joué la troisième période avec seulement cinq défenseurs. Et ce n’était pas un choix de Luke Richardson qui gardait Brett Kulak ou Erik Gustafsson sur le banc. C’était sans l’un des membres du top quatre à la ligne bleue, Jeff Petry. L’Américain s’est blessé au petit doigt de la main droite par malchance. Pourchassé par Paul Stastny dans son propre territoire, Petry s’est coincé le gant droit dans un trou de la baie vitrée, réservé aux appareils des photographes.

Un quatrième trio sur le tableau

Eric Staal, Corey Perry et Joel Armia ont l’étiquette du quatrième trio de l’équipe. Mais sur la glace, ils offrent de très précieux services. Staal et Armia ont déjà obtenu sept points depuis le début des séries, comparativement à six pour Perry. Après ce gain de 5 à 1 contre les Jets, Brendan Gallagher a reconnu le travail et l’importance de l’unité de Staal.

«Sur le tableau, ils sont notre 4e trio. Mais c’est juste théorique. Ils jouent du gros hockey, ils utilisent leur gabarit. Ils ont encore réussi de bonnes présences dans le fond du territoire des Jets, ils circulaient bien la rondelle. Ils jouent bien en séries, ils sont géniaux pour nous.» — Brendan Gallagher

Artturi Lehkonen a joué un très fort match avec un but, sept tirs et 12 tirs tentés. À cinq contre cinq, il a encore une fois suivi le rythme aux côtés de Phillip Danault et de Gallagher contre la première unité des Jets. En visioconférence, Gallagher a reconnu le travail de Lehkonen, mais aussi celui de Danault qui n’hésite jamais à se sacrifier pour son équipe.

«Les gars ont aimé ça de Phil quand il a bloqué un tir de Pionk en fin de match. C’est le jeu des séries. Nous étions heureux au banc. Nous nous basons beaucoup sur Phil. Pour Lehkonen, le changement de coéquipier, ne représente pas une grande différence. Il joue un style similaire à Jake. Il est agressif sur l’échec-avant. Lehky a un bon bâton, il génère des revirements. Il a aussi obtenu plusieurs chances. Il a marqué un gros but pour nous. Nous jouons contre les meilleurs trios des équipes adverses, mais nous obtenons aussi nos chances.» — Brendan Gallagher

Nick Suzuki a marqué sur une passe de Cole Caufield en supériorité numérique. Le numéro 22 est toujours à la recherche d’un premier but, mais il a réussi six tirs dans ce troisième match et 11 à ses deux dernières rencontres.

«Il est un tireur. On lui dit de décocher plus de tirs. J’aime ça quand il décoche beaucoup de tirs. Il finira par marquer.» — Nick Suzuki

3e période              

20:00 | Fin du match. Marque finale : MTL 5 - WPG 1 

16:42 | BUT! Joel Armia confirme la victoire du CH en envoyant la rondelle dans un filet désert!

08:52 | BUUUUUUT! Quelle passe de Cole Caufield à Nick Suzuki!!! C'est 4-1!

00:00 | Début du 3e vingt. Blessé au haut du corps, Jeff Petry ne reviendra pas au jeu ce soir. Il semble s'être blessé en se coinçant le petit doigt dans le trou réservé aux caméras

2e période                                

20:00 | Fin de la 2e période

17:51 | BUT! Adam Lowry accepte une superbe passe de Mathieu Perreault dans le bas de l'enclave et réduit l'écart à 3-1!

13:41 | WOOOOW!!! Quel but de Joel Armia en désavantage numérique! Le Finlandais ramène habilement la rondelle vers lui et déjoue Hellebuyck d'un bon tir!

12:49 | Le CH est pris au piège avec trop d'hommes sur la patinoire, les Jets obtiennent un 1er avantage numérique dans ce match

09:24 | BUUUUT! LEHKONEN! Il saute sur un retour de lancer devant le filet et double l'avance du CH! 2-0

08:38 | Blake Wheeler croit avoir marqué mais son tir frappe de plein fouet la barre transversale

04:56 | Nikolaj Ehlers réussit à percer le centre de glace, son tir frappe le poteau

02:27 | Caufield récidive avec un autre bon lancer, mais Hellebuyck sort la mitaine! 

02:00 | Caufield s'échappe devant Hellebuyck, mais son tir est stoppé! Quelques instants plus tard, il récidive avec un autre bon lancer, mais Hellebuyck sort la mitaine! 

00:00 | Début du 2e vingt

1re période                                          

20:00 | Fin du 1er engagement 

19:58 | Shea Weber est coupable d'un bête revirement : Kyle Connor remet la rondelle à Blake Wheeler, qui tire... mais Price résiste!

11:30 | Bel arrêt de Carey Price aux dépens d'Andrew Copp! Toujours 1-0 CH

07:55 | Josh Morrissey puni pour accrochage à l'endroit de Phillip Danault 

04:45 | BUUUUUUT! Corey Perry!!! Le vétéran bourdonne pendant de longues secondes en zone offensive et envoie la rondelle au filet. Hellebuyck est surpris, et les Canadiens prennent les devants!

03:05 | Cole Caufield obtient un peu d'espace en zone offensive et prend un bon tir d'un angle restreint. Connor Hellebuyck effectue l'arrêt 

00:00 | Début de la rencontre