Canadiens de Montréal

Canadiens: des similitudes avec les Blues de 2019?

Publié | Mis à jour

Certains amateurs et experts s’amusent à comparer les statistiques de l’édition actuelle des Canadiens de Montréal à celle de 1993, dernière conquête du Bleu-blanc-rouge.

Or, le chroniqueur chevronné et membre du Temple de la renommée Yvon Pedneault, qui a couvert le triomphe du CH 28 ans plus tôt, voit des similitudes avec une formation couronnée plus récemment. Comme le Tricolore de Jacques Demers, ladite équipe était fortement négligée.

Voyez l'intervention d'Yvon Pedneault à «JiC» dans la vidéo, ci-dessus.   

• À lire aussi: Un exploit peu commun à la portée du CH  

«Je pense aux Blues de St. Louis de 2019. Lorsqu’ils ont accédé aux séries, on ne leur donnait aucune chance d’être là», a rappelé Pedneault à l’émission «JiC», à TVA Sports.

Cette année-là, comme le CH cette saison, la direction avait cru bon de limoger son entraîneur-chef Mike Yeo à la suite de résultats en deçà des attentes. La piètre fiche de 15-18-4 représentait ce qu'il y avait de pire dans la ligue. La suite est pourtant une histoire Cendrillon.

«On se demandait si cette équipe avait les ressources pour aller loin. Elle a eu un nouvel entraîneur-chef pendant l’année. Bref, on peut faire un parallèle entre les deux équipes.»

Là où «Mon Cher Yvon» voit le plus de similitudes, c’est à la ligne bleue.

«La brigade défensive défensive. Qui était à St. Louis? Tu avais (Jay) Bouwmeester, (Alex) Pietrangelo, (Colton) Parayko, (Vince) Dunn et... un dénommé (Joel) Edmundson, qui se retrouve avec le Canadien.

«Le Canadien, c’est quoi depuis le début des séries? C’est Carey Price et quatre défenseurs dans un système que Dominique Ducharme a voulu adapter pour le début des séries. Il y croyait sincèrement à cette stratégie et vous voyez les résultats jusqu’à maintenant.»

Le résultat final sera-t-il le même? Voilà la question. Chose certaine, les fidèles de la Sainte-Flanelle ont le droit de rêver.