Crédit : AFP

MLB

Les Orioles pulvérisent les Indians

Publié | Mis à jour

Les joueurs des Orioles de Baltimore se sont amusés comme des petits fous au bâton et ont servi une correction de 18 à 5 aux Indians de Cleveland, dimanche après-midi, au Oriole Park.

Sur les dix athlètes qui ont obtenu au moins une apparition à la plaque chez les vainqueurs, un seul joueur – soit Trey Mancini – n’a pas été en mesure de produire un point.

C’est le frappeur désigné Anthony Santander qui a sonné la charge avec une production de trois points. Par ailleurs, les Orioles ont amassé cet impressionnant total de points en réussissant seulement deux coups de circuit. Les auteurs de ces longues balles ont été Cedric Mullins et Ramon Urias. Dans les deux cas, aucun joueur n’occupait les sentiers quand ils ont expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain.

La défaite est allée à la fiche du partant Cal Quantrill (0-2). Ce dernier a permis sept points, dont cinq mérités, en seulement une manche et un tiers de boulot. De son côté, la victoire a été acquise par Jorge Lopez (2-6). Le Portoricain de 28 ans a œuvré pendant cinq manches et permis trois points sur quatre frappes en lieu sûr.

Dans le camp des Indians, Amed Rosario et Bobby Bradley ont réussi des circuits.

Les Braves refont le coup aux Dodgers

Pour la deuxième fois en autant de jours, les Braves d’Atlanta ont surpris les puissants Dodgers de Los Angeles au SunTrust Park.

Cette fois, la formation de la Géorgie l’a emporté 4 à 2 et a ainsi remporté la série de trois duels l’opposant aux champions en titre de la Série mondiale.

Dans l’affrontement du jour, les Braves ont toujours été en contrôle de la partie. Ils ont rapidement pris les devants 2 à 0, grâce à des doubles d’Abraham Almonte et d’Ozzie Albies.

Les Dodgers ont réduit l’écart avec un simple d’Albert Pujols, mais Ender Inciarte a produit deux autres points pour les gagnants.

Pujols n’avait toutefois pas terminé sa journée de boulot et a claqué un circuit en solo lors du dernier engagement de ce duel.

Au monticule, Max Fried (3-3) a obtenu la victoire, tandis que Will Smith a signé son 11e sauvetage de la présente campagne. Le revers a atterri sur le dossier de Trevor Bauer (6-4).