Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

Séries de la LNH

Des retrouvailles entre Pacioretty et le CH au troisième tour?

Publié | Mis à jour

Toutes les séries de deuxième ronde dans la Ligue nationale de hockey sont encore loin d’être terminées, mais advenant un triomphe des Golden Knights de Vegas contre l’Avalanche du Colorado, l’attaquant Max Pacioretty pourrait retrouver une partie de ses anciens coéquipiers du Canadien de Montréal, où il a passé les 10 premières saisons de sa carrière.

Les deux équipes ont encore du travail à accomplir avant de voir un tel scénario se concrétiser. La formation du Nevada tire de l’arrière 2-1, tandis que le Tricolore, qui mène sa série 2-0, devra se débarrasser des Jets de Winnipeg.

Même si cela n'était pas dans ses intentions, l’ancien capitaine du Canadien a indirectement dirigé une petite flèche vers les partisans montréalais, en mentionnant que Vegas était «le meilleur endroit où jouer».

«J’ai vraiment apprécié le tout et je ne dis pas seulement ça parce que nous avons gagné, a mentionné Pacioretty, vendredi en vidéoconférence, concernant le fait de jouer devant un amphithéâtre rempli, après la victoire de 3 à 2 des siens au T-Mobile Arena. J’aime vraiment jouer devant des spectateurs, particulièrement les nôtres.

«On en parle souvent, à quel point ils peuvent nous aider à prendre l’avantage dans un match. Ils sont restés positifs tout le match et quand nous avons saisi nos opportunités, nous nous sommes nourris de ce rythme qu’ils nous ont procuré. Cet endroit est électrique. On peut probablement le voir et le ressentir. C’est le meilleur endroit où jouer, particulièrement lors des éliminatoires.»

Auteur du but gagnant

Avant de penser au Canadien, Pacioretty et les Golden Knights devront négocier avec la puissante attaque de l’Avalanche du Colorado. L’ancien capitaine du Canadien a d’ailleurs permis aux siens de revenir au plus fort de cette série, grâce à son but gagnant, avec moins de cinq minutes à faire lors du troisième duel.

Positionné devant le filet, l’Américain de 32 ans a redirigé un tir de Nick Holden derrière le gardien Philipp Grubauer, à peine 45 secondes après le but égalisateur du Québécois Jonathan Marchessault.

«C’est dur d’y croire quand on manque autant d’opportunités, mais avec [Marchessault], qui a brisé la glace, ça nous a vraiment motivés, de dire Pacioretty, en vidéoconférence. Ainsi, quand ce tir flottant de [Holden] arrive, tu as juste assez de confiance pour le rediriger et c’est ainsi que ça s’est déroulé.»

Les Golden Knights auront la chance de poursuivre leur réplique à l’Avalanche, en remportant eux aussi leurs deux premiers matchs de la série à domicile. Ils entendent compléter le doublé, dimanche.