Crédit : AFP

MLB

L’incroyable début de saison de Jacob DeGrom

Publié | Mis à jour

Le lanceur des Mets de New York Jacob DeGrom démontre présentement qu’il est dans une classe à part.

L’artilleur de 32 ans connait ses meilleurs moments dans le baseball majeur et ce n’est pas peu dire quand on considère qu’il a remporté le trophée Cy-Young dans la Nationale lors des saisons 2018 et 2019.

• À lire aussi: Les Blue Jays se tournent vers Buffalo

• À lire aussi: Vlad Junior: candidat pour le titre de joueur par excellence?

En huit apparitions sur la butte jusqu’à présent en 2021, deGrom a maintenu une impressionnante moyenne de points mérités de 0,71. Il s’agit de la plus basse moyenne obtenue pour un partant à la fin du mois de mai depuis Chris Short (0,64) avec les Phillies de Philadelphie en 1964. Il est également le premier lanceur à maintenir une moyenne en deçà de 1,00 depuis Ubaldo Jimenez (0,78) avec les Rockies du Colorado en 2010.

Le natif de la Floride a aussi réussi 82 retraits sur les prises et n’a remis que sept passes gratuites depuis le début des hostilités en 2021.

Lundi, lors de son dernier départ, deGrom a tout simplement été spectaculaire. Ses dix premiers tirs ont tous franchi les 100 miles à l’heure. Il a d’ailleurs complété son match avec 27 lancers qui ont atteint une vitesse dans les trois chiffres.

Un adversaire à sa taille?

Samedi soir, deGrom aura un défi coriace devant lui, car les Mets ont rendez-vous avec les Padres de San Diego et un certain Fernando Tatis fils.

La jeune vedette du baseball majeur est un autre joueur qui connait beaucoup de succès par les temps qui courent. Le Dominicain de 22 ans a amassé 43 frappes en lieu sûr jusqu’ici cette saison, dont 17 longues balles. En compagnie de Vladimir Guerrero fils (Blue Jays de Toronto) et Ronald Acuna fils (Braves d’Atlanta), il partage le premier échelon des ligues majeures en ce qui concerne les coups de circuit.

Tatis fils et deGrom se sont mesurés l’un à l’autre une seule fois depuis que le représentant des Padres évolue dans les ligues majeures. Le 25 juillet 2019, dans un gain de 4 à 0 des Mets, Tatis a été blanchi lors des trois occasions qu’il a eues d’affronter deGrom.