Crédit : COURTOISIE

Baseball

Charles Leblanc célèbre ses 25 ans avec un circuit

Publié | Mis à jour

Tout juste âgé de 25 ans, Charles Leblanc est peut-être le prochain Québécois qui aura sa chance dans le baseball majeur.

L’athlète originaire de Laval, qui est dans l’organisation des Rangers du Texas, en fait beaucoup présentement pour convaincre la haute direction. Au niveau AAA, avec l’Express de Round Rock, Leblanc a notamment souligné son 25e anniversaire de naissance, jeudi soir, en frappant son troisième circuit de la saison, en deuxième manche.

• À lire aussi: «Nos gars croient en eux» - Denis Boucher

• À lire aussi: Vlad Junior: candidat pour le titre de joueur par excellence?

«Le plus drôle, c’est que je regardais le match avec ma femme sur le Web et je venais juste de lui dire que ce serait super que Charles fasse un circuit pour sa fête, de raconter Paul Leblanc, le père de l’athlète, lorsque joint au téléphone, vendredi. Charles avait fait la même chose pour son anniversaire, en 2019, quand il était dans le AA [avec les RoughRiders de Frisco].»

Devant le fait accompli, les parents ont pleuré de joie et de fierté. Ni plus, ni moins.

Si Leblanc a aussi été retiré trois fois au bâton dans cette défaite de 6 à 3 contre les Chihuahuas d’El Paso, filiale AAA des Padres de San Diego, le Québécois a conclu la partie avec une impressionnante moyenne au bâton de ,348 depuis le début de la saison.

Une heureuse séquence

Tout récemment, soit du 25 au 29 mai, Leblanc a notamment connu une séquence de quatre matchs avec au moins deux coups sûrs. Il en a d’ailleurs réussi trois lors de deux parties disputées à Salt Lake City.

«Il y a le fait qu’en début de saison, il y avait six joueurs d’avant-champ avec l’Express, ce qui entraîne une certaine rotation, a informé le paternel. Présentement, il y a quatre joueurs d’avant-champ et un joueur d’utilité. Plus tu joues, plus tu peux trouver ton rythme.»

En défensive, Leblanc évolue principalement au troisième coussin depuis le début de la campagne, mais il a également vu de l’action au premier but et au deuxième but.

Dans l’organigramme des Rangers, Charlie Culberson est le principal joueur de troisième but dans le baseball majeur tandis que Brock Holt s’y retrouve aussi fréquemment. Ces deux joueurs ont 32 ans, ce qui pourrait certainement jouer en faveur de Leblanc dans un futur plus ou moins rapproché.

Des nouvelles de Toro

Le Québécois Abraham Toro, qui a déjà participé à 64 matchs avec les Astros de Houston depuis le début de sa carrière, en est un autre qui évolue présentement au niveau AAA.

Après un séjour sur la liste des blessés, il a repris du service, il y a une dizaine de jours, avec les Skeeters de Sugar Land. Depuis son récent retour au jeu, Toro a maintenu une moyenne de ,263, y allant de cinq coups sûrs, dont un double, en 19 présences officielles au bâton. Il a par ailleurs soutiré quatre buts sur balles.