Crédit : AFP

Hockey

Mondial : le Canada cause la surprise en quart de finale

Publié | Mis à jour

Le Canada a poursuivi sa surprenante progression au Championnat du monde de hockey en venant à bout des Russes en prolongation, l’emportant 2 à 1, pour atteindre les demi-finales du tournoi, jeudi, à Riga.

Il était difficile de prévoir un tel dénouement pour l’unifolié, qui avait notamment subi des défaites face à la Lettonie et l’Allemagne lors du tour préliminaire. L’arrivée d’Andrew Mangiapane a donné un coup de fouet à cette équipe et c’est encore l’attaquant des Flames de Calgary qui a joué les héros.

Bien positionné dans l’enclave, Mangiapane a accepté la belle passe de Troy Stecher et a mis fin au suspense après seulement 2 min 12 s en temps supplémentaire. Stecher, lui, y avait été de toute une feinte entre ses patins avant de remettre à son coéquipier.

Le Canada n’avait jamais eu l’avance dans ce duel face à la puissante machine russe. Evgeny Timkin avait ouvert le pointage à la mi-rencontre en déjouant Darcy Kuemper, qui a effectué 24 arrêts en tout.

La réplique est venue du bâton d’Adam Henrique, au début du troisième vingt, qui a entre autres été aidé par son comparse chez les Ducks d’Anaheim, le Québécois Maxime Comtois.

C’est une fin de tournoi probablement amère pour les Russes, qui étaient considérés parmi les favoris après n’avoir subi qu’une seule défaite au tour préliminaire, contre la Slovaquie.

Sergei Bobrovsky, tout juste arrivé d’Amérique du Nord après la défaite des Panthers de la Floride en séries éliminatoires, n’aura finalement disputé qu’une rencontre. Il a bloqué 22 lancers.

Le Canada retrouvera dans le carré d’as les États-Unis, qui avaient vaincu leur voisin du nord 5 à 1 plus tôt dans le tournoi. Cette confrontation aura lieu samedi, au Riga Arena.