Canadiens de Montréal

Confirmé: Mark Scheifele convoqué à une audience

Publié | Mis à jour

Le département de la Sécurité des joueurs de la LNH a convoqué jeudi l'attaquant des Jets Mark Scheifele à une audience pour son geste à l'endroit de Jake Evans, des Canadiens de Montréal, la veille. Celle-ci se fera au téléphone, ce qui signifie qu'une potentielle suspension n'excéderait pas cinq matchs.

Plus tôt en matinée, l’adjoint au commissaire de la Ligue nationale de hockey Bill Daly a indiqué à TVA Sports qu’il «s’attendait» à ce que le patineur soit convoqué pour sa violente mise en échec, à la suite de laquelle le joueur du CH a été transporté hors glace en civière, mercredi soir. 

• À lire aussi: Scheifele: Paul Maurice se rend à l'évidence

• À lire aussi: À VOIR: geste de frustration disgracieux de Scheifele; Evans sort sur une civière

• À lire aussi: «C’était vicieux» - Dominique Ducharme

L'incident s'est produit dans la dernière minute de la rencontre initiale de la série entre les deux clubs, au Bell MTS Place, remportée 5-3 par les visiteurs.

À savoir si la Ligue tiendra compte du fait que Scheifele n’a pas d’antécédents en matière de discipline pour décider d'une sanction, il faut cependant s’attendre à ce que la logique soit respectée dans ce cas-ci. C’est en fait stipulé dans le contrat de travail des joueurs.

«L'historique disciplinaire du joueur est toujours un facteur dans l'analyse, tel que spécifiquement énoncé dans notre convention collective», de préciser Daly.

Le département de la Sécurité des joueurs de la LNH n'avait pas encore prévu une plage horaire spécifique en vue d'une audience avec Scheifele au moment d'écrire ces lignes. 

Dans ses propos d'après-match, l'entraîneur-chef des Jets Paul Maurice semblait préoccupé, tant pour la santé d'Evans que pour le sort qui attend son troupier.

«C'est une lourde, lourde mise en échec, il ne fait aucun doute. Je suis sûr que la Ligue aura son opinion», a commenté l'instructeur en chef de 54 ans.

Crédit photo : Photo AFP

Qui plus est, la Ligue ne dispose pas de réels comparables pour sévir dans son jugement à l'endroit d'un patineur qui n'a jamais été suspendu par le passé.

Assaut et sortie sur civière  

Evans, qui fêtait son 25e anniversaire de naissance, a transporté la rondelle dans un filet désert avant d'être frappé de plein fouet par son agresseur en position vulnérable.

Après avoir percuté la glace tête première, le joueur du Tricolore est demeuré étendu sur la glace pendant plusieurs minutes angoissantes sous le regard de 500 travailleurs de la santé dans les gradins. 

Scheifele s'est rué vers lui sans tenter de l'éviter quand la rondelle était déjà dans le fond du filet, ce qui laissait interpréter un acte prémédité évident. Il a écopé d'une punition pour assaut ainsi que d'une inconduite de match.

Crédit photo : AFP