Crédit : AFP

LNH

Trophée Vézina: Fleury parmi les nommés

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Québécois Marc-André Fleury est au nombre des trois candidats en lice pour l’obtention du trophée Vézina, remis au meilleur gardien de l’année dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Tel qu'annoncé mardi, le porte-couleurs des Golden Knights de Vegas a Philipp Grubauer, de l’Avalanche du Colorado, et Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, comme concurrents.

Appuyé par Robin Lehner, Fleury a récemment empoché son premier trophée «individuel» en carrière – le William-M.-Jennings – en vertu des 124 buts concédés par les siens cette saison, soit le plus petit nombre du circuit. Au cours de la campagne, il a présenté une fiche de 26-10-0, une moyenne de buts alloués de 1,98 et un taux d’efficacité de ,928, tout en réalisant six blanchissages. 

Le vétéran de 17 saisons dans la LNH a aidé son club à prendre le deuxième rang du classement général, derrière l’Avalanche.

À Denver, Grubauer a eu son mot à dire dans les succès de sa formation. L’ancien des Capitals de Washington a totalisé 30 victoires et a maintenu une moyenne de 1,95. Il pourrait devenir le premier récipiendaire de ce prix dans l’histoire de la concession; auparavant, Patrick Roy (deux fois) et Semyon Varlamov avaient été retenus parmi les candidats, sans toutefois gagner le Vézina. 

Par ailleurs, l’Allemand aspire à devenir le deuxième athlète de son pays à l’obtenir. Seul Olaf Kolzig l’a remporté, en 1999-2000 avec les Capitals de Washington.

De son côté, Vasilevskiy vise une deuxième récompense du genre en carrière, lui qui l’a reçue en 2018-2019. Le Russe a dominé le circuit avec 31 gains et malgré le calendrier écourté à 56 matchs, il a atteint le plateau de la trentaine une quatrième fois d’affilée. 

L’homme masqué a notamment réalisé une séquence de 12 triomphes du 22 février au 23 mars. Il a terminé deuxième de la LNH avec 1144 arrêts et conservé un taux de ,925.

L’identité du gagnant sera connue lors d’un gala de remise de trophées au terme des séries. L’an passé, Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg, avait été l’heureux élu.