Crédit : AFP

LNH

L’année de rêve de Marc-André Fleury se poursuit

Publié | Mis à jour

Le gardien Marc-André Fleury et les Golden Knights de Vegas sont bien en contrôle dans leur série contre le Wild du Minnesota malgré quelques tracas.

Pendant que Max Pacioretty demeure sur le carreau en raison d’une blessure n’ayant pas été explicitée publiquement, Fleury garde le fort avec brio. Le Québécois a réalisé 35 arrêts dans le gain de 4 à 0 des siens, samedi, aidant les Knights à s’approcher à une victoire du deuxième tour éliminatoire.

D’ailleurs, le vétéran continue d’accumuler les succès en 2020-2021. Ayant présenté des statistiques éloquentes en saison régulière, soit une fiche de 26-10-0, une moyenne de buts alloués de 1,98 et un taux d’efficacité de ,928, il a poursuivi dans la même lignée en séries. Jusqu’à présent, sa moyenne est de 0,99 et son taux, de ,966. Sa seule défaite face au Wild fut un revers de 1 à 0 en prolongation encaissé d’entrée de jeu.

«Je me sens bien, le corps va bien et la défense a été excellente devant moi», a-t-il affirmé en vidéoconférence d’après-match, tel que rapporté par le quotidien "Las Vegas Review Journal". J’essaie d’effectuer les arrêts. Mon équipe m’aide beaucoup en saisissant les retours de lancer et en bloquant des tirs. Au cours des récents matchs, j’ai obtenu du soutien offensif. Je tente de garder la rencontre serrée, de réussir le premier arrêt et de ne pas penser à trop long terme.»

Dans le camp adverse, certains admettent leur impuissance jusqu’ici. C’est le cas de l’attaquant Marcus Foligno.

«Marc-André Fleury joue de façon incroyable. Nous avons fait plusieurs bonnes choses devant lui, mais il a réalisé des arrêts exceptionnels.»

En belle compagnie

Avec son 16e blanchissage en carrière dans les séries, Fleury a rejoint Curtis Joseph au troisième rang de l’histoire de la Ligue nationale de hockey à ce chapitre. Martin Brodeur domine avec 24, suivi de Patrick Roy (23). De plus, «Flower» a atteint le plateau des 150 parties éliminatoires, ce qui le place à égalité avec Grant Fuhr au quatrième échelon, derrière Roy (247), Brodeur (205) et Ed Belfour (161).

Sa 151e rencontre, prévue lundi au T-Mobile Arena, pourrait être la dernière de l’affrontement face au Wild, qui croit encore en ses chances.

«Ce fut difficile, mais l’important actuellement, c’est comment nous pouvons revenir dans le coup. C’est vers cela que notre attention doit être dirigée. Il faut gagner un match et revenir au Minnesota», a mentionné le joueur d’avant du Minnesota Zach Parisé.