Crédit : Photo AFP

MLB

Les Rays dans la mire de Nashville?

Publié | Mis à jour

Une nouvelle ville pourrait faire compétition à Montréal pour les Rays de Tampa Bay, car Nashville serait intéressée par la formation floridienne.

Selon le conseiller municipal de la Ville de Tampa, Charlie Miranda, la municipalité du Tennessee qui compte déjà les Predators, au hockey, et les Titans, au football, aurait pointé le bout de son nez dans ce dossier.

• À lire aussi: Les Blue Jays se tournent vers Buffalo

• À lire aussi: Les Rays ne ralentissent pas

«Ils ont mentionné Nashville, a indiqué Miranda au quotidien "Tampa Bay Times", vendredi, en relatant ce qui lui avait été dit par le président des Rays, Brian Auld, et le vice-président des affaires publiques et des communications aux entreprises, Rafaela Amador. Ils ont affirmé que Nashville voulait le faire.»

«Ils regardent les différentes villes possibles, mais ils aimeraient rester à Tampa», a ajouté Miranda. Ce dernier a aussi précisé qu’Auld aurait encensé Nashville, mentionnant qu’il s’agissait d’une «destination attirante. Ils aiment le sport».

L’homme d’affaires John Loar, à la tête d’un groupe qui aimerait amener une équipe du baseball majeur dans la «capitale de la musique country», a jeté un peu d’huile sur le feu lors d’une entrevue avec le journal «The Tennessean».

«Je ne pense pas que [les Athletics d’] Oakland changent de fuseau horaire, a dit le sexagénaire. Le Sud est un excellent marché, Nashville est l’un des meilleurs marchés, à mon avis. Cela fait juste démontrer que si une ville n’est pas prête à supporter une équipe, cette dernière risque d’aller dans un marché prêt à le faire.»

Montréal encore privilégiée

Malgré tout, le concept des villes-sœurs, avec Montréal, demeure le scénario privilégié par les Rays.

«Durant la conversation avec le conseiller Miranda, j’ai explicitement mentionné que nous n’avions aucune conversation avec d’autres villes, a mentionné Auld par voie de communiqué, vendredi. Toutefois, plusieurs villes, dont Nashville et Charlotte, ont démontré un grand intérêt envers le baseball majeur. Nous sommes seulement concentrés sur le plan des villes-sœurs et de garder les Rays à Tampa pour plusieurs générations à venir.»

La dernière semaine de l’organisation de la Floride a été plutôt mouvementée. Elle a dû aussi composer avec une poursuite intentée contre le propriétaire majoritaire du club, Stuart Sternberg, par un groupe d’actionnaires minoritaires des Rays de Tampa Bay. Ceux-ci allèguent qu’il a mis en place un «schéma implacable» pour prendre le contrôle de la concession et qu’il a amorcé des négociations secrètes avec les investisseurs québécois visant le retour du baseball majeur à Montréal. En raison de cette situation, le maire de St. Petersburg a rompu les négociations avec Sternberg au sujet d’un nouveau stade.