Crédit : Photo AFP

Hockey

Le Canada toujours en vie

Publié | Mis à jour

Sans trop de surprise, la formation canadienne a eu la vie facile contre l’Italie, dimanche, à Riga, inscrivant quatre buts dans les 12 premières minutes de jeu pour l’emporter 7 à 1 et conserver ses chances d’accéder à la ronde éliminatoire du Championnat du monde de hockey.

Après avoir échappé ses trois premières parties du tournoi, l’équipe dirigée par l’entraîneur-chef Gerard Gallant a obtenu un troisième gain d’affilée. Elle devra vaincre la Finlande à son dernier duel du tour préliminaire, mardi, et espérer de l’aide pour poursuivre sa route. Avec neuf points, le pays de l’unifolié occupe le sixième échelon du groupe B, où les quatre premiers clubs au classement se qualifieront pour les affrontements éliminatoires.

«Je pense que si vous regardez les trois derniers matchs que nous avons gagnés, c’est de cette façon que nous voulons jouer mardi. On a commencé lentement, mais on a pu bâtir sur ces trois victoires. Il faut seulement continuer de progresser en tant qu’équipe et de se synchroniser, de jouer notre système», a expliqué l’attaquant Sean Walker au site de la Fédération internationale de hockey sur glace.

Une rafale de buts

Cole Perfetti, Andrew Mangiapane, Troy Stecher et Adam Henrique ont tour à tour marqué pour permettre au Canada de se diriger vers une victoire aisée. Mangiapane a ajouté un but en période médiane et a conclu la journée avec quatre points. Ayant dû se soumettre à une quarantaine à son arrivée en Lettonie, il a manqué les trois premiers rendez-vous des siens, qui sont invaincus depuis qu’il est entré en action.

«C’est un morceau important pour nous, a souligné Perfetti à propos du joueur des Flames de Calgary. Il s’est présenté après avoir connu une bonne saison. Il se retrouve sur notre premier trio et ajoute à notre profondeur. Évidemment, c’est le type de gars capable de toucher le fond du filet et il a été l’étincelle qu’il nous fallait pour continuer.»

Maxime Comtois et Brandon Pirri ont aussi touché la cible. Connor Brown a pour sa part amassé quatre mentions d’aide. Devant le filet, le gardien des Coyotes de l’Arizona Adin Hill a affronté seulement 14 tirs, cédant devant Angelo Miceli. Son opposant Davide Fadani a pris le chemin du banc après le quatrième but des vainqueurs. Justin Fazio l’a remplacé et a fait face à 37 des 49 lancers des Canadiens.