Quebec

Crédit : Photo Stevens LeBlanc

LHJMQ

Coupe du Président: enfin des partisans!

Publié | Mis à jour

Le 1er mars 2020, c’était non seulement il y a 455 jours mais surtout la dernière fois que le Centre Vidéotron a accueilli des spectateurs à l’occasion d’un match de hockey. Cette séquence prendra fin, aujourd’hui, puisque pour la première fois en près de 15 mois, des amateurs seront présents dans les gradins pour assister au deuxième match de la série finale de la Coupe du Président, entre les Tigres de Victoriaville et les Foreurs de Val-d’Or.

L’amphithéâtre de Limoilou ouvrira ses portes à un maximum de 2250 spectateurs en vue de cet affrontement de cet après-midi, en comptant les loges. 

La partie vous sera présentée sur les ondes de TVA Sports dès 15h.

«Ce que j’avais dit aux propriétaires des équipes de la division du Québec en début d’année, c’est qu’on travaillerait à compléter une saison et des séries à huis clos mais que, si jamais on réussissait à obtenir la permission d’accueillir des spectateurs, ce serait un cadeau. De pouvoir le faire maintenant, c’est un cadeau pour tout le monde, autant pour les joueurs qui participent à la finale que pour tous ceux qui ont participé à cette saison, pour le personnel de soutien, les entraîneurs, les directeurs généraux, les propriétaires et tout le monde qui travaille à la ligue», a reconnu le commissaire Gilles Courteau lors d’un entretien téléphonique, hier.

La foule sera majoritairement constituée de proches des joueurs, entraîneurs et membres des deux équipes finalistes. En date d’hier, des billets étaient toujours disponibles pour le match de cet après-midi ainsi que pour les autres à venir.

«Ce matin au déjeuner, on en parlait. Pour les jeunes, il y a une fébrilité, c’est certain. Par contre, demain [aujourd’hui], il faudra jouer de la même manière qu’on l’a fait jeudi. Nos jeunes sont en contrôle de leurs émotions mais, des fois, devant famille et amis, ils peuvent avoir tendance à en faire plus. Il faudra s’assurer de ne pas se faire prendre par l’émotion», résumait quant à lui l’entraîneur-chef des Tigres, Carl Mallette, hier matin.

Logistique 

La permission de la Santé publique de présenter les matchs devant partisans à partir de celui d’aujourd’hui a apporté un défi logistique important à l’organisation du Centre Vidéotron qui a dû se préparer en plus ou moins une semaine à mettre en place les mesures sanitaires nécessaires.

Ainsi, le Centre Vidéotron a été séparé en huit sections qui contiendront chacune 250 personnes. Chaque section aura son entrée unique, si bien que huit entrées différentes seront utilisées autour du Centre Vidéotron et chaque section aura sa salle de bain attitrée. Une fois assis, les gens ne pourront plus se déplacer jusqu’à la fin du match, autre que pour aller aux toilettes.

«C’est un peu comme si on avait créé huit salles de spectacle de 250 personnes à l’intérieur du Centre Vidéotron, illustre le chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor, Martin Tremblay. Il y aura du personnel un peu partout pour bien diriger les gens. C’est un protocole atypique mais c’est devenu la normalité dans laquelle on vit depuis 14 mois. Tout ça va nous permettre de présenter du hockey en présentiel, et j’imagine déjà les gens de Victoriaville et de Val-d’Or qui vont faire la route. Ça va être magique.»

Un test? 

Dans une perspective où la «normalité» ne reviendra pas du jour au lendemain, cette séquence de matchs devant une poignée de partisans servira de test, autant pour le Centre Vidéotron que pour la LHJMQ, afin de se préparer pour le début de la prochaine saison.

Le commissaire Courteau assure que le plan demeure de débuter la saison 2021-2022 de son circuit en octobre devant partisans. Devant combien? C’est la question.

«On a eu une rencontre hier [jeudi] avec le comité exécutif et on en aura une autre le 17 juin. Notre objectif est de débuter les camps d’entraînement en août et la saison en octobre. Pour ce qui est du nombre de spectateurs, on va devoir rencontrer la Santé publique des quatre provinces après la saison. Par contre, on a une idée de ce que c’est de travailler avec eux et on a bâti une relation. On va pouvoir repartir la prochaine saison sur des bases solides.»

Vent d’optimisme 

Du côté du Centre Vidéotron, on demeure optimiste face à ce qui s’en vient, particulièrement pour l’automne.

«Le gouvernement a mentionné qu’ils annonceraient d’autres mesures à la fin du mois d’août. Ils ne peuvent pas s’engager mais nous avons confiance que les mesures de distanciation seront réduites et plus permissives à partir de ce moment. On est convaincu du retour de la normalité pour 2022 et on espère pour l’automne», ajoute Martin Tremblay.

Mesures en place au Centre Vidéotron 

 Les portes ouvriront deux heures avant la partie (à 13 h).

 On demande aux gens d’arriver au minimum de 30 à 60 minutes avant le début de la rencontre.

 Le masque de procédure est requis (ils seront fournis au besoin).

 Aucun sac ne sera permis à l’intérieur. Seules les bourses de petite taille seront tolérées.

 Il n’y aura aucun service de nourriture ni de boisson pour les matchs de la fin de semaine.

 Seules des bouteilles d’eau seront vendues. Le paiement sans contact seulement sera accepté.