Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Boxe

Combat de Jean Pascal annulé: la faute à des produits pour la masse musculaire

Publié | Mis à jour

Avec les produits dopants dans son organisme, Jean Pascal pouvait prendre de la masse musculaire sans faire de la rétention d’eau.

C’est l’analyse de la directrice du laboratoire du contrôle de dopage de l’Institut national de la recherche scientifique, Christiane Ayotte. 

«Dans ce cas-ci, il y a deux stéroïdes anabolisants: la trenbolone et la drostanolone, a-t-elle indiqué d’entrée de jeu. L’autre est un dérivé de la drostanolone.»

«Ce sont deux produits qui sont bien connus pour le maintien de la masse musculaire et qui permettent d’éviter la rétention d’eau et la prise de poids. Dans les sports où il y a des catégories de poids, c’est important.»

Ce sont deux substances qui sont injectables et qui peuvent être détectées dans l’organisme plus longtemps. À ce sujet, Badou Jack en a rajouté une couche sur ses réseaux sociaux. Il a affirmé que Pascal a été testé positif à deux reprises dans les dernières semaines.

«Ils disent qu’il a testé positif lors de la première semaine de tests, a-t-il écrit. Les résultats ont été similaires lors de la deuxième semaine, mais avec un taux de dopage encore plus élevé avec les mêmes substances.»

La tentation 

Qu’est-ce qui peut pousser un athlète à prendre des produits dopants en prévision d’une compétition ou d’un combat ? Les raisons peuvent être nombreuses.

«Lorsque les programmes ne sont pas suffisamment dissuasifs, la tentation peut être parfois très forte, a expliqué Mme Ayotte. Elle peut l’être encore plus quand tu es un vétéran qui tente de demeurer compétitif.»

Puis, elle a lancé une flèche envers les programmes antidopage utilisés dans le monde de la boxe.

«La boxe est le parent pauvre des tests antidopage, explique Mme Ayotte. On prend bien peu soin de ces athlètes.»

Elle n’a pas tort. Le dopage est bien ancré dans le monde de la boxe. C’est un triste constat qu’il faut faire.

Dans les dernières années, on a été témoin de plusieurs cas de dopage particulièrement chez les poids lourds. Un moment donné, il faudra que les acteurs de ce milieu prennent les choses en mains et qu’un vrai coup de barre soit donné.