Crédit : AFP

Séries de la LNH

Taylor Hall séduit par Boston

Publié | Mis à jour

L'attaquant Taylor Hall participera pour la toute première fois de sa carrière à la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH), et il a déjà pris goût à ce genre de succès. Il espère ainsi demeurer longtemps avec les Bruins de Boston.

Aujourd’hui âgé de 29 ans, Hall a connu un début de carrière difficile, notamment en raison des attentes qui viennent avec le fait d’être le tout premier choix au total d’un repêchage. L’Albertain a ainsi bien mal vécu ses six années sans séries avec les Oilers d’Edmonton.

Il estime malgré tout que chaque embûche à laquelle il a fait face a forgé le joueur qu'il est devenu.

«Les gens pensent à Sidney Crosby et Connor McDavid quand ils pensent aux premiers choix, et je ne suis pas de cette catégorie, a humblement avoué Hall dans une entrevue avec le réseau ESPN publiée jeudi. Mais je suis devenu un bon joueur dans cette ligue lors de mon séjour à Edmonton. Alors j’en suis reconnaissant.»

Passion renouvelée

S’il s’est élevé au rang de joueur par excellence en 2018 avec les Devils, Hall n’a guère eu plus de succès au New Jersey comme en font foi ses cinq petites parties éliminatoires en trois saisons complètes. Une autre élimination rapide avec les Coyotes de l’Arizona l’été dernier, puis un début de saison difficile avec les Sabres de Buffalo cette année, ont lancé un processus de réflexion chez Hall.

C’est ainsi pour conserver et renforcer sa passion pour le hockey qu’il a demandé à être échangé à une équipe qui allait participer aux séries éliminatoires.

«Ce que j'ai probablement le plus appris [à Buffalo], c'est qu'il faut aimer jouer au hockey et que je devais aller quelque part où je pourrais aimer jouer au hockey et ressentir vraiment cet amour pour le sport. Non pas que je ne l'ai pas eue à Buffalo, mais nous avons eu des moments sombres là-bas.»

Les Islanders d’abord

Hall s’est ainsi retrouvé à Boston, où il a retrouvé son punch offensif. Il a jusqu’ici totalisé 10 buts et 17 points en 21 parties, saison régulière et séries combinées. Un rendement bien supérieur à ses deux filets et 19 points en 37 parties avec les Sabres.

Alors que les Bruins amorceront samedi leur série de deuxième ronde contre les Islanders de New York, Hall souhaite que l’aventure se poursuive au-delà de ce tournoi printanier. Il aime gagner et il aime Boston. Mais pour l’instant, il est en mission, et les négociations ne sont pas du tout à l’ordre du jour.

«Je veux jouer ici, pas seulement pour un ou deux ans de plus, a lancé Hall. J'espère plus longtemps que cela. Je ne sais même pas quelle est ma valeur pour le moment, honnêtement. Je ne suis pas inquiet pour mon contrat, c'est quelque chose que nous allons découvrir cet été.»

«J'ai des choses beaucoup plus importantes dont je dois m’occuper comme joueur et comme coéquipier. Je savais que c'était une ville formidable, mais j'ai été surpris de voir à quel point elle a été meilleure que je ne le pensais. Alors j'espère que ça va fonctionner.»

- Le premier duel entre Boston et New York sera diffusé sur les ondes de la chaîne TVA Sports 2 samedi à 20 h.