Crédit : Photo AFP

LNH

Le DG des Blues en a assez

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Blues de St. Louis, Doug Armstrong, en assez de voir ses joueurs être frappés à la tête et que leurs agresseurs ne soient pas réprimandés.

Mercredi soir, lors du deuxième match de la série opposant son équipe à l’Avalanche du Colorado, les défenseurs Justin Faulk et Roberto Bortuzzo sont tombés au combat.

• À lire aussi: Encore un coup salaud de Nazem Kadri en séries!

• À lire aussi: Du mouvement chez les Blue Jackets

Nazem Kadri devrait recevoir une suspension pour avoir frappé Faulk à la tête, mais Tyson Jost n’a pas été puni et n’aura pas de sanction pour le coup de coude qu’il a servi à Bortuzzo.

«Je suis déçu que Justin et Robert aient été contraints de quitter le match de mercredi en raison de coups à la tête», a affirmé Armstrong, lors d’un entretien avec le site sportif The Athletic.

Le DG souhaite d’ailleurs que la Ligue nationale de hockey (LNH) se penche prochainement sur la question prochainement.

«Ce n’est pas le moment de parler de la protection des joueurs, mais je veux avoir cette discussion quand la saison sera terminée, afin que mes commentaires ne soient pas perçus comme étant en réaction à ce qui se passe présentement avec mon équipe.»

Les Blues détiennent présentement un retard de 2 à 0 dans la série. Le troisième duel se tiendra vendredi soir au Scottrade Center.