Crédit : AFP

NBA

Raptors : le championnat et rien d’autre

Publié | Mis à jour

Arrivé à la fin de son contrat avec les Raptors, le président des opérations basketball, Masai Ujiri, a expliqué mercredi que ce ne sera pas tant l’offre salariale qui le retiendra avec la formation torontoise, mais surtout la vision d’avenir de ses propriétaires.

«Tout le monde parle d’argent, mais je ne m’attarde pas tant là-dessus, a dit Ujiri dans son bilan de fin de saison, tel que rapporté par le réseau ESPN. Nous avons fait beaucoup de choses ici, mais nous devons aller de l’avant en tant que concession pour pouvoir rivaliser avec les meilleures équipes de la NBA. L’objectif est de gagner un autre championnat.»

• À lire aussi: Raptors : Coulés par la COVID-19 et la défensive

• À lire aussi: Un rôle différent pour Weber?

Ujiri est à la barre des Raptors depuis 2013 et est l’un des principaux architectes de leur conquête du championnat de la NBA en 2019, acquis en finale face aux Warriors de Golden State.

Ce temps lui paraît bien lointain aujourd’hui, puisque les Raptors ont raté les séries de fin de saison pour la première fois depuis 2013.

«Tout le monde a oublié ce qui s’est passé il y a deux ans. Oui, nous avons gagné, mais tout le monde s’en fiche maintenant. Nous voulons gagner un autre championnat. C’est ce que nous voulons faire et nous devons nous préparer pour ça. Pas pour jouer dans le tournoi de qualification ou dans les séries, mais pour gagner le championnat», a insisté Ujiri.

«Je veux savoir quelle est la façon dont nous comptons nous y rendre. Qu’est-ce qu’on veut pour les cinq prochaines années, pour les 10 prochaines années? Qu’est-ce qu’on va faire pour se placer en bonne position avec les meilleures équipes? C’est la conversation que je vais avoir [avec les propriétaires].»

Un lien unique

L’avenir d’Ujiri sera peut-être ailleurs qu’à Toronto, mais à l’évidence, son cœur est toujours avec les Raptors. Lorsqu’appelé à réagir aux nombreux éloges des joueurs et membres de l’équipe publiés ces derniers jours sur les réseaux sociaux, Ujiri est devenu émotif.

«C’est dur pour moi puisque ces gars ont été incroyables pour moi. De les entendre dire ces choses... honnêtement, je ne sais pas quoi dire parfois, a-t-il indiqué, la gorge nouée par l’émotion. Nos joueurs, les entraineurs, le personnel... ils sont incroyables pour moi. J’irais à la guerre tous les jours avec eux. Je les aime comme une famille.»

Outre le contrat d’Ujiri, les Raptors auront d’autres décisions très importantes à prendre cet été, notamment concernant leur joueur étoile Kyle Lowry, qui deviendra joueur autonome. L’organisation devra également évaluer les possibilités de ramener l’équipe à Toronto la saison prochaine après avoir élu domicile à Tampa ces derniers mois en raison des contraintes frontalières liées à la pandémie de COVID-19.