Crédit : Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Alouettes de Montréal

Pour un retour à la normalité

Publié | Mis à jour

Des joueurs et des membres du personnel des Alouettes ont montré l’exemple, lundi, alors qu’ils se sont fait vacciner au Stade olympique. Ces personnes ne veulent qu’une chose : un retour à la normalité et une saison de football.

Sous le regard attentif de la ministre du Sport Isabelle Charest, sept joueurs et un entraîneur ont reçu une injection de la part du personnel en place.

«Je voulais faire ma part, a expliqué le quart Hugo Richard. Ça fait partie du processus pour un retour à la normalité. Je suis content d’être vacciné.»

«Je suis le dernier de ma famille à l’être. Ma mère et ma copine travaillent dans le domaine de la santé. Ma mère m’a mis de la pression et c’est bien correct.»

Pour sa part, Marc-Antoine Dequoy espère que la vaccination lui permettra de renouer avec une vie sociale qui lui manque beaucoup.

«C’est un devoir en tant que citoyen d’être vacciné, a souligné le premier choix des Alouettes en 2019. J’espère que ça va nous aider à revoir nos familles et nos amis.

«C’est sûr qu’il va y avoir des choses qui vont avoir changé et il faudra s’adapter. Aujourd’hui, de voir les gens se faire vacciner, c’est très encourageant et motivant. C’est une belle lueur d’espoir.»

L'ancien quart étoile des Alouettes Anthony Calvillo était également sur place. Il a été vacciné dès que la catégorie des 45 ans et plus a été ouverte.

«Je me suis fait vacciner dès que j’ai pu le faire. Je veux profiter d’un retour à la normale le plus rapidement possible. Je souhaite de pouvoir passer du temps avec ma belle-famille.»

Optimisme au rendez-vous

Avec les annonces effectuées en Ontario et en Colombie-Britannique dans les derniers jours, on ne sait pas si la Ligue canadienne de football pourra relancer ses activités au mois de juillet comme elle le souhaite.

Malgré tout, le président des Alouettes Mario Cecchini demeure optimiste. Il n’a pas baissé les bras sur un calendrier de 14 matchs en 2021.

«Dès le départ, on avait mentionné que les équipes de l’Est allaient devoir commencer la saison dans l’Ouest. Même si ce n’est pas idéal, notre premier match local serait présenté à la fin du mois d’août ou début de septembre.»

«Les équipes de l’Ontario y pensent déjà. On est tous prêts à faire des sacrifices. Il n’est pas question de ramener la possibilité d’une bulle sur le tapis.»

La vaccination va bien chez les joueurs. La majorité serait vaccinée et certains auraient déjà reçu leurs deux doses. C’est le cas du quart américain Vernon Adams jr qui piaffe d’impatience pour revenir au jeu.

«Je n’ai pas un chiffre exact à ce niveau, mais on le suggère fortement, a ajouté le directeur-général Danny Maciocia. On aimerait avoir une équipe entièrement vaccinée au début du camp d’entraînement.

«Au niveau de la ligue, on n’a pas reçu de directive sur le pourcentage de joueurs vaccinés à respecter.»

Charest discrète

La ministre Isabelle Charest est venue à la rencontre des joueurs et des dirigeants des Alouettes lors de cette séance de vaccination. Cependant, elle n’a pas vendu la mèche sur les annonces qui seront faites mardi.

«Je suis là pour inciter tout le monde à se faire vacciner et c’est de cette façon que nous allons pouvoir reprendre les activités sportives le plus rapidement possible. Je suis content de voir que les jeunes répondent bien et qu’ils prennent leurs rendez-vous.

«Les chiffres sont encourageants et je suis très optimiste pour la suite des choses.»