Crédit : Ghyslain Bergeron LHJMQ

LHJMQ

LHJMQ : place au carré d’as

Publié | Mis à jour

Malgré une petite (grosse) frousse en début de séries, lorsqu’un mystérieux cas de COVID-19 chez l’Océanic de Rimouski a bien failli faire tout dérailler à l’intérieur de l’environnement protégé de Québec, la LHJMQ a réussi à compléter une autre ronde éliminatoire sans heurts.

À part la série entre les Tigres et l’Armada, qui s’est rendue à la limite, les trois autres séries ont été expéditives et, pour certaines, plutôt inégales. Maintenant, ça se corse. La première demi-finale se met en branle lundi alors que les Foreurs de Val-d’Or et les Saguenéens de Chicoutimi croiseront le fer. Chose certaine, personne n’aura droit à l’erreur puisque cette ronde sera de nouveau disputée sous le format trois de cinq. Place à nos prédictions.

FOREURS DE VAL-D’OR | SAGUENÉENS DE CHICOUTIMI

Sans manquer de respect ni au Drakkar de Baie-Comeau, ni à l’Océanic de Rimouski, force est d’admettre que les puissants Foreurs n’ont pas encore trouvé chaussure à leur pied en séries éliminatoires. Sans surprise, la formation de Daniel Renaud a balayé ses deux premières séries, marquant en moyenne près de six buts par rencontre. En demi-finale, ils affronteront des Saguenéens qui ont eux aussi remporté leurs deux premières séries en trois matchs et qui peuvent rivaliser avec la formation abitibienne. L’attaquant Dawson Mercer connaît des séries du tonnerre et il s’est levé lors du troisième et dernier match de la série face aux Remparts, inscrivant trois points dans la victoire de 5-1 des siens. Reste maintenant à voir si les Sags pourront rivaliser avec la profondeur des Foreurs qui comptent sept joueurs ayant inscrit au moins un point par match depuis le début des séries (contre cinq pour Chicoutimi). Devant le filet, Jonathan Lemieux et Alexis Shank ont été intraitables jusqu’ici après six matchs chacun et la série promet d’offrir un duel de gardiens intéressant. Pas de doute, la série Val-d’Or – Chicoutimi pourrait être la finale avant la finale.

► Prédiction : Val-d’Or en cinq parties

ISLANDERS DE CHARLOTTETOWN | TIGRES DE VICTORIAVILLE

Les Tigres sortent à peine d’une éreintante série qui s’est rendue à la limite face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Le petit jour de repos entre la fin de cette série et le début de celle face aux Islanders pourrait rattraper l’équipe de Carl Mallette. Le directeur général de l’équipe Kevin Cloutier a été actif lors de la dernière période des transactions, faisant quelques importantes acquisitions, dont Alex Beaucage, Shawn Element, Benjamin Tardif et Alexis Arsenault, et c’est maintenant que ça doit payer. De son côté, Charlottetown attend patiemment depuis mardi dernier, après être venu à bout du Titan d’Acadie-Bathurst en trois matchs. Négligés malgré leur dossier étincelant de la saison régulière en raison de la faiblesse de la majorité de leurs adversaires, les Islanders ont maintenant une chance de passer un message au reste de la LHJMQ en démontrant qu’ils sont sérieux. Leur attaque n’a pas été le rouleau compresseur qu’elle avait été en saison régulière mais il faut donner crédit au Titan qui constituait un bien meilleur défi que les Mooseheads d’Halifax et les Eagles du Cap-Breton.

► Prédiction : Victoriaville en cinq parties