Oilers vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Les Canadiens en séries malgré une défaite

Publié | Mis à jour

Le Canadien n’avait besoin que d’un point face aux Oilers pour officialiser sa participation aux séries éliminatoires. Il aurait probablement préféré l’obtenir avec une victoire, mais en poussant le match en prolongation, il a fait tout juste ce qu’il fallait.

C’est Connor McDavid, qui d’autre, qui a scellé l’issue de la rencontre en parvenant à s’échapper en milieu de prolongation. Le capitaine des Oilers a ainsi procuré un gain de 4 à 3 à son équipe.

«C’est un excellent sentiment. Je suis un peu déçu du résultat, mais on s’est battu tout le match et on a fini par gagner ce gros point. Je suis fier de tout le monde. Tout le monde a travaillé fort. Au cours des dernières semaines, c’était très difficile mentalement et physiquement», a indiqué Paul Byron, de retour au jeu après une absence de neuf rencontres.

Il faut dire qu’il y a déjà quelques matchs que les coéquipiers de Byron courraient après ce point. Trois revers consécutifs ont repoussé ce moment de satisfaction.

En raison de la défaite des Jets de Winnipeg face aux Canucks de Vancouver, le CH peut toujours espérer terminer au troisième rang de la division Nord.

Une mission exigeante

Cette qualification, la troupe de Dominique Ducharme la doit au brio du trio de Byron, de Jake Evans et d’Arturri Lehkonen.

Cette unité a marqué les trois buts du Canadien en temps régulier. En fait, elle en aurait même inscrit un quatrième, n’eût été le moment d’hésitation d’Evans qui a provoqué une entrée trop hâtive de Lehkonen et de Byron en zone des Oilers.

Dire qu’à la base, c’est à ce trio que Ducharme avait confié le mandat de contenir le dangereux McDavid. En l’absence de Phillip Danault, sur la touche en raison d’une commotion cérébrale, ce n’était pas une mince tâche.

McDavid a inscrit le but gagnant en prolongation, mais il avait d’abord été limité à une passe. Dans son cas, on parle d’une soirée tranquille.

«Tous les trois, on aime notre vitesse, notre combativité et notre intensité en échec-avant, a énuméré Evans. J’étais beaucoup plus excité qu’angoissé par ce défi. J’aime ce genre d’occasions et j’espère qu’on m’en donnera d’autres.»

Dès samedi... mais pas pour le CH

Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a indiqué que certaines équipes américaines entameraient les séries ce samedi. Ce sera le cas des Capitals et des Bruins.

Il a ajouté que tous les matchs prévus au calendrier régulier de la division Nord seront disputés, après que plusieurs aient été reportés en raison de la COVID. Le dernier duel, entre les Canucks et les Flames de Calgary, aura lieu le 19 mai.

Puisque le tournoi dans la division canadienne pourrait ne s’amorcer que dans une douzaine de jours, le Canadien pourrait jouer au hockey au mois de juin pour la première fois depuis la conquête de 1993.

Par ailleurs, la LNH a déjà entamé les pourparlers avec la Santé publique du Canada afin d’éviter une quarantaine aux formations américaines qui entreront au Canada à compter de la demi-finale.

Ce qu’on a remarqué...

Soirée tranquille pour KK

Jesperi Kotkaniemi traverse un autre creux de vague inquiétant. Et pas seulement parce qu’il a récolté un seul point à ses 18 derniers matchs. Le Finlandais est effacé et très peu impliqué sur la surface de jeu. Le calendrier semble lui rentrer dans le corps. D’ailleurs, Ducharme a limité son nombre de présences à 13 au cours du match de lundi. Il s’agit de sa soirée la moins occupée de la saison. Sur la première attaque massive du match, l’entraîneur lui a même préféré Eric Staal.

Modification au sein des trios

Possiblement à la recherche d’une étincelle au sein de ses deux premiers trios, l’entraîneur-chef du Canadien a procédé à une modification à compter de la deuxième période. Josh Anderson, qui avait amorcé la rencontre à la droite de Tomas Tatar et Kotkaniemi, a poursuivi le match avec Tyler Toffoli et Nick Suzuki. Joel Armia a pris le chemin inverse.

Enfin un gain pour Koskinen

Son style n’est pas orthodoxe. Il est même parfois échevelé. Mais, lundi, Mikko Koskinen a réussi suffisamment d’arrêts pour remporter son premier match de la saison contre le Canadien. Le Finlandais avait échoué à chacune de ses trois premières tentatives. À chacun de ces quatre matchs, il a accordé au moins trois buts au Tricolore. Sa moyenne de buts alloués de 4,04 et son taux d’efficacité de ,882 face aux Montréalais n’avaient rien de rassurant. 

________________________

PROLONGATION      

02:42 - BUT! Connor McDavid s'échappe et déjoue Jake Allen avec une aisance déconcertante.

TROISIÈME PÉRIODE 

13:04 - BUT! Artturi Lehkonen surprend Mikko Koskinen du côté rapproché avec un tir que le gardien aimerait certainement revoir.

00:00 - Début du troisième tiers.

DEUXIÈME PÉRIODE 

09:26 - BUT! Dominik Kahun redonne les devants aux siens en redirigeant une passe parfaite de Connor McDavid derrière Jake Allen.

05:56 - BUT! Paul Byron ramène les deux équipes à la case départ en redirigeant la passe d'Artturi Lehkonen derrière Mikko Koskinen.

03:43 - James Neal est chassé pour avoir fait trébucher Alexander Romanov.

00:00 - Début du deuxième engagement.

PREMIÈRE PÉRIODE                                 

17:25 - Joel Armia est puni pour avoir envoyé la rondelle dans les gradins.

13:39 - BUT! Ryan Nugent-Hopkins donne les devants aux siens après avoir profité d'un bond favorable de la rondelle dans l'enclave.

09:52 - BUT! Les Canadiens sont brouillon en zone défensive après leur but et James Neal en profite pour créer l'égalité.

09:32 - BUT! Jake Evans y va de toute une pièce de jeu individuelle pour donner les devants aux Canadiens.

03:38 - Kailer Yamamoto est chassé pour avoir fait trébucher Brett Kulak.

00:00 - Début de la rencontre.