Crédit : Photo d'archives, Didier Debusschère

LHJMQ

Une pause COVID bénéfique pour Thomas Caron

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Remparts de Québec et joueur de 20 ans, Thomas Caron, effectuera un retour au jeu vendredi soir lors du premier match de la série face aux Saguenéens de Chicoutimi.

Ironiquement, c’est un peu grâce à la COVID-19 s’il aura la chance d’aider son équipe contre les «Sags».

Caron a été opéré afin de réparer une déchirure ligamentaire au coude droit le 31 mars et on croyait élevées les chances que son stage junior se termine sur la liste des blessés, puisqu’à ce moment, les séries éliminatoires dans la LHJMQ devaient encore commencer le 6 avril.

Toutefois, des éclosions de COVID-19 chez les Olympiques de Gatineau, les Remparts et l’Armada de Blainville-Boisbriand ont forcé les autorités de la ligue à repousser le début des séries de trois semaines.

Trois semaines «gratuites» pour Caron afin de continuer sa remise en forme.

«Ce n’était pas une situation idéale pour tout le monde, mais je l’ai accueillie à bras ouverts et j’en ai profité pour récupérer et aller mieux. Maintenant, je suis excité parce que ça fait longtemps que j’attends ce moment. Ce n’est jamais évident d’être dans les estrades et de voir tes coéquipiers combattre, surtout en séries.»

Le numéro 26 des Remparts assure également qu’il n’a pas forcé un retour au jeu en raison de son âge et du fait que son stage junior achève.

«J’ai suivi ce que les médecins m’ont dit après l’opération. Je devais être patient et maintenant, avec le docteur, on a pris la décision que j’étais correct pour revenir. Par contre, je ne suis pas revenu plus vite parce que ce sont les séries ou que j’ai 20 ans. Je reviens parce que je suis à 100 % et prêt à aider l’équipe.»

Rôle important

Caron retrouvera sa place à l’aile gauche de Théo Rochette et d’Olivier Pouliot. Joueur reconnu pour son intensité et son implication physique, il croit pouvoir avoir un impact et espère aider les siens à accéder au tour suivant.

«Je vais continuer à faire ce que je faisais avant ma blessure. Je ne dois pas essayer d’en faire plus. Mon but est de jouer le rôle de leader que j’ai joué toute l’année et pendant ma blessure. Je pense qu’en équipe, on est capable de causer une belle surprise.»