Jets vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Les Jets s’en sortiront-ils?

Publié | Mis à jour

Les Jets de Winnipeg sont en pleine tempête et devront reprendre de l’altitude cette semaine pour éviter de perdre des places au classement au cours d’une fin de calendrier s’annonçant beaucoup plus exigeante qu’au départ.

En raison de leurs six défaites consécutives, les Jets se retrouvent avec une mince avance de deux points sur le Canadien de Montréal au troisième rang de la section Nord. La perte de Nikolaj Ehlers pour le reste de la campagne fait mal, mais il y a aussi l’inertie de certains qui compliquent la tâche. Pierre-Luc Dubois n’a pas marqué dans ses 11 derniers matchs et revendique 21 points en 40 sorties en 2020-2021. Mark Scheifele compte un but en quatre parties ainsi qu’un différentiel de -6. Celui de Blake Wheeler pour l’ensemble de l’année est de -23.

Les statistiques ne sont pas belles à voir, mais les joueurs croient être encore capables de redresser la barque.

«La seule chose qu’on sait, c’est que nous aurions dû gagner la dernière partie, a commenté Wheeler aux médias à propos du revers de 5 à 3 subi aux mains du Tricolore, vendredi. Il s’agit d’un véritable test pour notre équipe, notre groupe, notre caractère. C’est l’une des séquences les plus difficiles que nous avons eue depuis longtemps.»

«La plupart du temps, l’effort est là, le désir de lutter également. Ils essaient de faire les bons gestes, mais ça ne va pas de notre côté, a ajouté l’entraîneur-chef Paul Maurice en évoquant ses troupiers. Il faut juste garder espoir, avoir confiance en ce que nous effectuons et en notre travail sans relâche.»

Un dernier voyage

Lundi, la formation manitobaine amorcera son dernier périple en visitant les Sénateurs d’Ottawa. Deux jours plus tard, elle visitera les Flames de Calgary, un club bataillant désespérément pour demeurer en vie. Par la suite, Winnipeg jouera quatre fois à la maison : il y aura un match face aux «Sens», deux contre les Canucks de Vancouver et un dernier – le 14 mai – devant les Maple Leafs de Toronto.

Ainsi, il pourrait s’agir d’une belle occasion pour les Jets de reprendre de bonnes habitudes à l’aube des séries éliminatoires. Cependant, leur fiche à domicile est de 11-11-2, ce qui reflète bien qu’ils ont mieux fait à l’étranger (16 victoires cette année).

«Nous avons une bonne équipe. On passe à travers de réelles difficultés. Certes, on pourrait céder à la panique, mais nous ne le ferons pas», a averti Maurice.