Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Connor McDavid ne se met pas plus de pression

Publié | Mis à jour

Connor McDavid est habitué d’avoir de la pression sur les épaules, lui qui a toujours évolué sous les projecteurs.

La présente campagne n’y fait pas exception, l’attaquant des Oilers d’Edmonton connaissant de grands moments. Au sommet du classement des pointeurs de la Ligue nationale, l’athlète de 24 ans pourrait bien atteindre le plateau des 100 points en 2020-2021, dans une saison raccourcie de 56 matchs.

Avec sept matchs à disputer au calendrier régulier, McDavid a touché la cible à 29 reprises et fourni 58 aides pour un total de 87 points. Il faudrait donc qu’il obtienne 1,86 point en moyenne par rencontre d’ici la fin des hostilités.

Fidèle à ses habitudes, le hockeyeur prodige veut faire passer les intérêts de son club avant les statistiques personnelles.

«Personnellement, je veux simplement continuer de jouer du bon hockey», a-t-il affirmé aux médias samedi soir, après un gain de 4 à 1 sur les Flames de Calgary.

«Notre groupe veut continuer de jouer du bon hockey. Nous voulons faire notre entrée dans les séries éliminatoires sur une bonne note. C’est ma priorité. Évidemment, ce serait spécial de réussir l’exploit lors d’une saison raccourcie.»

McDavid persiste et signe, il ne fera pas d’entorse à sa façon de jouer pour réussir l’exploit.

«Je ne veux rien changer. Je vais continuer de jouer à ma façon et si cela arrive, ça arrivera. Si jamais ce n’est pas le cas, ce ne sera pas grave.»

Sur la bonne voie

Le premier choix du repêchage de 2015 fait bien de ne pas vouloir changer ce qu’il fait présentement, car il est tout simplement en feu par les temps qui courent. À ses sept dernières sorties, McDavid a amassé six buts et 12 mentions d’aide pour 18 points. Cela représente une moyenne de 2,57 points par partie.

«Rien ne cesse de m’étonner avec ce jeune, a exprimé le gardien des Oilers Mike Smith. C’est incroyable de voir comment il continue de s’améliorer.»

«Cela en dit long sur sa maturité en tant qu’individu et tout le monde sait à quel point il est incroyable sur la glace, mais j’ai vu un jeune homme devenir un leader pour notre club, a ajouté le vétéran de 39 ans. Il est certainement la raison de nos succès cette année. C’est tellement impressionnant de voir un jeune homme comme lui prendre l’équipe sur ses épaules. Accomplir ce qu’il fait cette année est un exploit.»

Sur les 49 parties disputées par les Oilers jusqu’à maintenant, McDavid n’a pas obtenu de point dans 11 d’entre elles.

«C’est assez incroyable, a dit son coéquipier à l’attaque Ryan Nugent-Hopkins. Nous savions à quel point il est spécial, mais d’être capable de faire ce qu’il fait tous les soirs, c’est une autre histoire. Il le fait à l’entraînement aussi. Mais évidemment, il s’agit d’une saison spéciale et d’un joueur spectaculaire.»