Crédit : Photo d'archives, AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

CH: dix Québécois ayant bien fait depuis 2000

Publié | Mis à jour

Pendant que le débat fait rage à Montréal à savoir si les joueurs québécois peuvent y trouver leur compte, voici un palmarès de 10 athlètes d’ici ayant réussi, depuis 2000, à performer malgré l’exigence de ce marché. Et celui-ci inclut Jonathan Drouin qui, somme toute, est le joueur originaire de la Belle Province ayant conservé la deuxième meilleure moyenne de points par match pour un Québécois avec le Tricolore durant cette période. 

1 – David Desharnais  

Avec 250 points en 435 matchs avec le Canadien, l’attaquant David Desharnais a connu du succès à long terme à Montréal. Sa saison la plus productive fut celle de 2011-2012 quand il avait récolté 60 points, dont 16 buts, en 81 parties. Il a notamment formé un très bon duo avec Max Pacioretty.

2 – José Théodore  

Le gardien José Théodore a signé 141 victoires en saison régulière dans l’uniforme du CH (dont 127 à compter du 1er janvier 2000). Il a d’ailleurs remporté le trophée Hart et le trophée Vézina à l’issue de la saison 2001-2002.

3 – Phillip Danault  

Avec un différentiel global de +51, Phillip Danault compose plutôt bien avec le marché de Montréal, s’illustrant à l’attaque, mais aussi pour contrer les meilleurs trios adverses. Il a amassé 192 points en 355 rencontres en saison régulière.

4 – Alex Tanguay  

Malgré son court séjour avec le Canadien, en 2008-2009, Alex Tanguay a relevé le défi avec brio, obtenant 41 points en 50 parties. Il est d’ailleurs le seul qui devance Drouin pour le plus grand nombre de points par match (0,82) parmi les Québécois ayant joué pour le CH depuis 2000.

5 – Mike Ribeiro  

Bien qu’il n’était pas un ange à l’extérieur de la patinoire, l’attaquant Mike Ribeiro parvenait à s’illustrer sur la glace : un total de 151 points en 257 matchs dans l’uniforme du Tricolore à partir de la saison 2000-2001.

6 – Jonathan Drouin  

Présentement à l’écart pour des motifs personnels, Jonathan Drouin a conservé une moyenne de 0,6 point par partie depuis son arrivée à Montréal. Les attentes sont-elles trop élevées? La principale tache au tableau pour Drouin: son différentiel cumulatif de -50, dont une fiche de -8 cette saison.

7 – Yanic Perreault  

Surtout reconnu pour son efficacité sur les mises au jeu (62,8 % durant son séjour à Montréal), l’attaquant Yanic Perreault a aussi inscrit 133 points, dont 67 buts, avec le Canadien en 224 parties.

8 – Patrice Brisebois  

Le défenseur Patrice Brisebois a joué un total de 896 matchs répartis sur 16 campagnes avec le CH, dont six dans le présent siècle. Il a d’ailleurs réussi une saison de 15 buts en 2000-2001. En comptabilisant ses statistiques uniquement à partir de cette saison-là, Brisebois a inscrit 158 points en 397 parties avec Montréal.

9 – Marc-André Bergeron  

Comme Tanguay, le défenseur Marc-André Bergeron n’a pas joué très longtemps avec le Tricolore. Sa récolte de 34 points, dont 22 sur le jeu de puissance, en seulement 60 matchs (en 2009-2010) lui permet toutefois de se retrouver dans ce palmarès.

10 – Mathieu Garon  

Le Québécois Mathieu Garon a occupé le rôle de gardien substitut avec le Canadien. Parmi ses statistiques intéressantes, une moyenne de buts alloués de 2,49 et un taux d’efficacité de ,914 en 43 matchs dans l’uniforme du CH. Il a notamment réussi quatre jeux blancs.

- Mentions honorables à Steve Bégin, Pierre Dagenais, Mathieu Dandenault, Mathieu Darche, Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse.