LNH

Auston Matthews a le numéro des Canadiens

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal peut se targuer d’avoir relativement bien maîtrisé Connor McDavid cette saison, mais c’est loin d’être le cas avec Auston Matthews, qui a poursuivi ses succès à ses dépens, mercredi.

Meneur dans la course au trophée Maurice-Richard avec 35 buts, celui-ci a touché la cible une fois dans le gain de 4 à 1 aux dépens du Tricolore pour porter à 7 son avance sur McDavid. À moins d’une remontée de la vedette des Oilers d’Edmonton, l’Américain empochera le trophée pour la première fois de sa carrière. Le Canadien aura d’ailleurs contribué à son fait d’armes, puisque Matthews a enfilé l’aiguille cinq fois à ses dépens en sept sorties jusqu’ici. Il a aussi trois autres parties pour bonifier sa récolte de 11 points face au Bleu-Blanc-Rouge avant la fin du calendrier régulier.

«Il est l’élite de l’élite, a louangé le vétéran Joe Thornton à propos de son coéquipier, tel que rapporté par le site NHL.com. Sa vitesse pour lancer est incroyable. Avec sa force, il correspond au prototype d’attaquant de puissance pouvant tout faire actuellement.»

Le principal concerné a de son côté préféré souligner la contribution de ses partenaires d’armes comme Jason Spezza et Thornton qui ont, à leur façon, montré le chemin aux plus jeunes du hockey d’aujourd’hui. Matthews s’estime chanceux de les côtoyer dans le vestiaire.

«Nous jouons avec quelques légendes vivantes ici, a-t-il dit en évoquant la 1100e mention d’aide en carrière de Thornton et les 966 points de Spezza, qui a rejoint Maurice Richard au 99e rang de l’histoire à ce chapitre. C’est vraiment formidable de voir à quel point ils sont passionnés à ce stade de leur parcours. Ils sont soucieux des succès de l’équipe et de leurs performances chaque soir.»

Le CH devra prendre des notes

Ainsi, si le Canadien conserve le quatrième rang de la section Nord, il devra trouver une solution pour réduire au silence Matthews qui a 59 points au compteur. Malgré une campagne écourtée à 56 matchs, il a des chances logiques d’atteindre le plateau des 40 buts pour une troisième fois dans le circuit Bettman. Son rythme de croisière demeure bien élevée, car il avait touché la cible 47 fois en 70 duels en 2019-2020.

Les Leafs avaient rendez-vous avec les Canucks de Vancouver, jeudi et samedi, avant de visiter à nouveau le Tricolore, lundi. Par la suite, ils accueilleront la formation montréalaise deux fois consécutives.