LNH

«On ne peut pas se soucier de ce que fait Montréal»

Publié | Mis à jour

Les Canucks de Vancouver risquent de regretter longtemps leur performance en dents de scie livrée lundi contre les Sénateurs d’Ottawa.

Ayant encore des espoirs de rattraper le Canadien de Montréal, situé au quatrième rang de la section Nord, la formation de l’entraîneur-chef Travis Green a plié l’échine 2 à 1 pour échapper une deuxième partie en trois sorties face aux «Sens» ces jours-ci. Pour un club luttant pour sa survie, le match disputé au Centre Canadian Tire est sûrement inquiétant, car durant 24 minutes à partir du milieu de la période médiane, les Canucks ont été limités à cinq lancers. En fait, leur meilleur joueur a été le gardien Braden Holtby, auteur de 25 arrêts.

Certes, il en faudra davantage pour remonter au classement.

«Si nous voulons garder des chances d’accéder aux séries, on ne peut pas se soucier de ce que fait Montréal ou toute autre équipe, a déclaré Holtby au réseau Sportsnet. Nous devons croire qu’il faut gagner chaque affrontement. À la fin, espérons que ce sera suffisant. Cependant, il faut maintenant penser au prochain duel et comment obtenir les deux points sur la table.»

De son côté, Green a insisté sur l’importance de rester alerte, ce que sa troupe n’a visiblement pas fait à Ottawa, où elle tentera de se racheter mercredi.

«Nous discutons souvent avec nos joueurs en leur disant que chaque séquence sur la glace compte. Particulièrement avec notre groupe et à ce stade de l’année, chaque revirement ou bataille pour la rondelle importe. Je pense qu’on a levé le pied de la pédale de l’accélérateur. On s’est mal défendu en deuxième en effectuant quelques jeux mous le long de la bande et on a perdu le rythme de 7 à 10 minutes», a-t-il déploré.

Peu de répit

Si Vancouver veut combler le retard de 10 points le séparant du Tricolore, il est primordial d’accumuler les victoires, même avec cinq matchs en main. Cependant, la tâche s’annonce ardue, car les Canucks auront à se frotter à de grosses pointures après le rendez-vous de mercredi. Ils visiteront les Maple Leafs de Toronto jeudi et samedi, avant de jouer quatre fois d’affilée contre les Oilers d’Edmonton.

Jusqu’ici, ils affichent un dossier de 19-20-3, donc sous le seuil de respectabilité. Leur moyenne de ,488 est ainsi bien inférieure à celle du Canadien (,543).