Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Mark Scheifele n’est vraiment pas d’accord avec son entraîneur

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Jets de Winnipeg Mark Scheifele a payé le prix pour la mauvaise soirée de son équipe face aux Maple Leafs de Toronto, samedi, et il n’a pas apprécié son séjour prolongé sur le banc. 

Dans une défaite de 4 à 1, le vétéran a eu droit aux sanctions de son entraîneur-chef Paul Maurice, qui a choisi de ne pas l’utiliser momentanément après le troisième filet de l’adversaire en période médiane, soit environ 17 minutes. Même s’il a renoué avec la patinoire au dernier engagement, le joueur d’avant ne tient pas à revivre pareil scénario et il l’a fait savoir aux journalistes, lundi, à quelques heures d’un affrontement face aux Oilers d’Edmonton.

«Je comprends la décision et d’où elle vient. Je ne suis pas d’accord avec son choix de me laisser au banc, mais on ne peut pas s’entendre sur tout. Il est l’instructeur, je suis le joueur, et on n’a pas à être sur la même longueur d’onde sur tous les sujets. Ça fait partie du sport, a-t-il affirmé selon des propos rapportés par le réseau Sportsnet. Je serai prêt à jouer et c’est tout ce que j’aurai à dire ici.»

Toutefois, Scheifele a admis avoir passé par toute la gamme des émotions sur le coup.

«Quand cela arrive, vous êtes réellement frustré. Je comprends ce qui s’est passé, mais comme je l’ai dit, je n’étais pas d’accord, surtout avec l’importance de la rencontre et le moment où que cela a eu lieu», a-t-il expliqué. Maintenant, je travaille sur mon jeu. Je me présente à l’aréna pour œuvrer durement et c’est tout ce qu’il faut comprendre.»

Justification

Après le duel de samedi s’étant conclu par un troisième revers consécutif de sa troupe, Maurice avait justifié sa décision en disant souhaiter que l’équipe suive adéquatement son plan. La réponse des joueurs semblait l’avoir satisfait, du moins, pendant les 20 dernières minutes de la partie de samedi.

«J’ai aimé l’émotion sur notre banc et notre troisième période. J’aime ce groupe, j’aime Mark, j’aime tout le monde. Nous devons juste adhérer à certaines choses. Maintenant est le bon moment pour se relever. 

«C'est le temps d’évaluer ces éléments de nos matchs, particulièrement quand tu perds trois fois de suite. C’est le moment parfait pour gérer tes problèmes durant cette vilaine séquence.»

Dans ses 47 premiers rendez-vous de la campagne, Scheifele a inscrit 54 points, dont 18 buts.