Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Royals, meilleure équipe de la Ligue américaine

Publié | Mis à jour

Menés par Carlos Santana, qui a claqué un circuit de deux points, les Royals de Kansas City ont poursuivi leurs succès en disposant des Tigers à Detroit au compte de 3 à 2, lundi après-midi.

L’équipe la plus dominante dans la Ligue américaine de baseball depuis le début de la campagne a ainsi savouré un cinquième triomphe consécutif, balayant sa série de quatre rencontres au Michigan. Avec une fiche de 14-7, elle présente la deuxième meilleure moyenne (,667) de victoires du baseball majeur, derrière les Dodgers de Los Angeles (,682).

Santana a lancé les siens en avant à la troisième reprise avec son cinquième coup de canon de l’année. Whit Merrifield a brisé l’égalité à l’aide d’un ballon-sacrifice deux manches plus tard.

Au monticule, le partant Brad Keller (2-2) a concédé deux points en six tours au bâton avant que trois releveurs ne viennent fermer la porte. Josh Staumont a d’ailleurs réussi son deuxième sauvetage en 2021.

Pour les perdants, qui ont gagné seulement sept fois en 23 sorties, Miguel Cabrera a produit un point. Spencer Turnbull (1-1) a encaissé la défaite en donnant trois points en six manches.

Dans la section Centrale de l’Américaine, Kansas City avait amorcé la journée avec une priorité d’une partie et demie sur les White Sox de Chicago. Du côté des Tigers, ils occupent la cave avec un gain à leurs 10 dernières rencontres.

Le DG des Rockies démissionne

Par ailleurs, Jeff Bridich a annoncé qu’il quittait son poste de directeur général des Rockies du Colorado, lundi.

C’est le président de la formation, Greg Feasel, qui sera en charge des opérations baseball de l’équipe en attendant qu’un DG par intérim soit nommé. L’organisation a annoncé qu’elle pourvoirait le poste à temps plein à la fin de la campagne 2021.

«Après plusieurs conversations avec Dick [Monfort, le propriétaire du club] et Greg Feasel concernant l’organisation et son futur, il est devenu très clair que l’instauration d’une nouvelle structure de direction est d’une importance cruciale», a expliqué Bridich dans un communiqué.

L’homme de 43 ans était en poste depuis la conclusion de la campagne 2014. Sous sa gouverne, les Rockies ont participé aux séries éliminatoires à deux reprises (2017 et 2018) en six saisons.

Avant les affrontements du jour, le club du Colorado avait maintenu un dossier de 8-13 et occupait le dernier échelon de la Ligue nationale de baseball.