Crédit : Photo AFP

NBA

Place au dernier droit pour les Raptors

Publié | Mis à jour

Si les séries éliminatoires de la NBA s’amorçaient demain matin, les joueurs de Raptors de Toronto les regarderaient confortablement installés dans leur domicile respectif.

Cela a de quoi surprendre quand on considère que l’unique formation canadienne de la NBA était sacrée championne il y moins de deux ans.

Et pourtant, c’est bel et bien la réalité de la troupe de l’entraîneur-chef Nick Nurse. En date de dimanche, les Raptors détenaient un dossier de 25-35. Ils étaient également à un match et demi du 10e et dernier échelon donnant accès aux éliminatoires dans l’Association de l’Est.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer les déboires du club de la Ville Reine en 2020-2021, dont le fait que ses quatre meilleurs joueurs n’ont pratiquement pas joué ensemble. En effet, Kyle Lowry, Fred VanVleet, Pascal Siakam et OG Anunoby ont composé avec les blessures et le protocole concernant la COVID-19.

La bonne nouvelle pour les partisans des Raptors, c’est qu’il reste encore 12 matchs à la saison régulière de l'équipe et que les quatre joueurs mentionnés plus haut sont en santé.

L’optimisme règne

Aussi, personne n’a abandonné l’idée de faire des éliminatoires dans le camp des Raptors.

«Cela nous donne certainement un objectif pour ce qui a été une année assez incohérente avec beaucoup de hauts et de bas», a affirmé VanVleet un peu plus tôt cette semaine et dont les propos ont été rapportés par le réseau Sportsnet.

«J’ai même envie de dire que nous sommes dans une bonne position en ce moment. Je crois que nous avons une compréhension collective de ce qui se passe», a-t-il ajouté.

Le meneur des «dinosaures» insiste aussi sur le fait que tout le monde est de retour sur le court dans son équipe.

«Nous sommes tous de retour en même temps. Nous devons nous concentrer et continuer d’essayer de nous améliorer chaque jour, chaque entraînement et chaque match.»

Les VanVleet, Lowry, Siakam et Anunoby se sont officiellement retrouvés mercredi dernier, dans une victoire de 114 à 103 contre les puissants Nets de Brooklyn.

«L’autre soir [mercredi contre les Nets], c’était l’équivalant d’un premier pas dans la bonne direction, nous avons réussi quelques bonnes choses et démontré que nous ne sommes pas loin. Je crois toutefois que nous allons devoir nous améliorer lors des 12 prochains matchs. Si nous le faisons, je pense que seront difficiles à battre», a exprimé Nurse, samedi soir, après un revers de 120 à 103 contre les Knicks de New York.

Les Raptors tenteront donc de «s’améliorer» lundi soir, lorsque les Cavaliers de Cleveland seront de passage à l'Amalie Arena.