Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Yankees ramenés à l’ordre

Publié | Mis à jour

Une poussée de quatre points couronnée par le circuit de Franmil Reyes avec deux coureurs sur les sentiers en fin de quatrième manche a permis aux Indians de revenir de l’arrière et de l’emporter 7 à 3 contre les Yankees de New York, dimanche, à Cleveland.

Pourtant, les visiteurs croyaient être bien placés pour savourer un quatrième triomphe d’affilée, mais leurs rivaux ont obtenu tous leurs points entre les manches 4 et 6. Après un simple d’Eddie Rosario ayant réduit l’écart à 3 à 1 aux dépens de Jameson Taillon (0-2), Reyes a réussi sa cinquième longue balle de l’année. Il a d’ailleurs totalisé trois coups sûrs au cours de la journée.

Ayant remplacé Triston McKenzie au monticule, Sam Hentges (1-0) a tenu en échec l’ennemi durant une manche et demie pour mériter la victoire.

Chez les Yankees, qui présentent une fiche (9-12) sous le seuil de respectabilité, Gio Urshela et Mike Ford ont envoyé des balles hors des limites du terrain.

Les Red Sox se maintiennent

Menés par une performance solide de leur partant Eduardo Rodriguez, qui a concédé trois points en sept manches, les Red Sox de Boston ont vaincu les Mariners de Seattle par la marque de 5 à 3 au Fenway Park.

Les meneurs de la section Est de la Ligue américaine de baseball ont inscrit quatre points durant leur premier tour au bâton pour diviser les honneurs de leur série de quatre rencontres face aux Mariners. Après le simple productif de Christian Vazquez aux dépens de Nick Margevicius (0-2), les Sox ont eu droit à des cadeaux, car Hunter Renfroe et Marwin Gonzalez ont chacun soutiré un but sur balles avec les coussins tous occupés, tandis que Christian Arroyo a été atteint par un tir en des circonstances identiques.

J.D. Martinez a frappé deux fois en lieu sûr et croisé le marbre à une occasion. Enrique Hernandez a inscrit deux points pour Boston, qui présente un dossier de 14-9. Rodriguez (4-0) a éventé huit rivaux avant que les releveurs Adam Ottavino et Matt Barnes ne ferment la porte. Celui-ci a ajouté un quatrième sauvetage à sa fiche.

Toute bonne chose a une fin pour les Athletics

Du côté de Baltimore, les Orioles ont finalement résolu l’énigme des Athletics d’Oakland en les écrasant 8 à 1 pour mettre fin à leur séquence de 13 gains.

Les favoris locaux ont confirmé leur triomphe à l’aide d’une poussée de cinq points en fin de huitième manche. Le voltigeur Austin Hays s’est signalé avec deux circuits et trois points produits. Maikel Franco a également réussi un coup de quatre buts, tandis que l’artilleur John Means (2-0) a tenu les visiteurs en respect, allouant un point en six manches et un tiers.

Ramon Laureano a propulsé un tir dans les gradins pour l’unique point des perdants. Jesus Luzardo (1-2) a échappé la décision en dépit de ses huit retraits sur des prises.

Au cours de sa récente séquence fructueuse, l’équipe californienne avait dominé ses adversaires 81 à 36 au chapitre des points.