LNH

Barré-Boulet inscrit son 1er but dans la LNH

Publié | Mis à jour

Ayant été la bougie d’allumage partout où il est passé, Alex Barré-Boulet a marqué, dimanche, ce qui devrait être le premier de nombreux buts dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Disputant un huitième match avec le Lightning de Tampa Bay, le Québécois a profité d’une savante passe d’Ondrej Palat – et d’un Joonas Korpisalo visiblement blessé – pour créer l’égalité sur un jeu de puissance en troisième période, dans un gain de 4 à 3 en prolongation contre les Blue Jackets de Columbus. Il s’agissait de son premier point.

Barré-Boulet, qui évolue avec Brayden Point et Palat sur le premier trio de l’équipe et en avantage numérique, a d’ailleurs rendu hommage à ses coéquipiers après la rencontre.

«Je ne pense pas pouvoir demander plus présentement, a-t-il dit en vidéoconférence. Je joue sur le jeu de puissance avec des joueurs incroyables. Je veux garder les choses simples pour eux, travailler fort chaque jour et garder ma place dans la formation.»

«Je veux suivre leur exemple. Ce sont des joueurs extraordinaires. Chaque fois qu’ils sont sur la glace, ils créent des choses en attaque. Ils sont également très bons en défensive. C’est très facile de jouer avec eux. Ils me rendent la vie plus facile.»

Pas de pression

Contrairement à d’autres jeunes espoirs talentueux qui se retrouvent dans des situations difficiles partout dans la LNH, Barré-Boulet s’est présenté à Tampa sans aucune pression, malgré son talent offensif. En effet, le Lightning représentait déjà une puissante machine offensive.

Ainsi, il n’était pas question pour lui de marquer à tout prix en sacrifiant d’autres aspects de son jeu.

«Je n’ai jamais vraiment pensé aux buts et aux points depuis que je suis ici, a avancé Barré-Boulet. Il y a tant de bons joueurs ici qui contribuent offensivement que je n’ai pas eu de pression pour le faire. Je voulais simplement bien jouer dans ma zone, garder les choses simples et jouer dur.»

«Évidemment, si tu joues bien, des bonnes choses se passent. [...] Les choses se passent bien [depuis mon rappel]. Parfois, c’est simplement l’exécution ou de petits bonds sur la glace qui font la différence. J’ai toujours été satisfait de mes performances jusqu’ici.»

Le son de cloche était très semblable pour l’entraîneur-chef Jon Cooper, qui n’a jamais hésité à confier à l’ancien de l’Armada de Blainville-Boisbriand un rôle important. Il n'a jamais été tenté, non plus, de lui donner moins de temps de glace même si les statistiques se faisaient attendre.

«Ce n’est pas comme s’il n’avait pas eu de chance, a dit le pilote. Ce n’était qu’une question de temps. J’ai vraiment trouvé qu’il a aidé l’avantage numérique à trouver du rythme. Il a marqué un gros but pour nous. Il se place aux bons endroits.»

«"BB" voit le jeu à un très haut niveau. Il a les habiletés pour jouer avec de bons joueurs. C’est ce que nous pensions et il nous a donné raison.»

Plus à venir

Le défenseur Victor Hedman a également eu de bons mots pour la recrue, voyant la suite des choses avec beaucoup d’optimisme. Il est d’ailleurs encouragé par la chimie que le nouveau venu a rapidement développée avec Point et Palat.

Hedman a d’ailleurs soulevé, avec raison, le rendement offensif impressionnant de l’athlète originaire de Montmagny avec le Crunch de Syracuse. En un peu plus de deux saisons avec le club-école, il a totalisé 69 buts et 136 points en 144 parties.

«Nous étions super excités pour lui, a dit le Suédois à propos du filet de Barré-Boulet. C’était une belle passe de [Palat] et il a tiré sur réception dans le haut du filet. C’est un premier but dans la LNH assez "cool"! Il y en a plusieurs autres à venir de sa part. Il commence à trouver son rythme dans la LNH. Nous savons à quel point il a été bon à Syracuse.»