Crédit : AFP

LNH

Artem Anisimov, le gardien de but

Publié | Mis à jour

L’attaquant Artem Anisimov a perdu sa place dans la formation des Sénateurs d’Ottawa, mais il a bien failli effectuer un retour comme gardien de but, samedi.

Étant actuellement placé dans l’escouade de réserve, Anisimov a dû enfiler l’équipement de gardien pendant un match contre les Canucks à Vancouver.

Anton Forsberg, qui devait amorcer la rencontre, s’est blessé lors de l’échauffement d’avant-match, tandis que Matt Murray, en relève, a dû quitter la partie en deuxième période, également en raison d’une blessure.

Marcus Hogberg, qui a été appelé à agir comme réserviste lorsque Forsberg a quitté la surface glacée, a quant à lui été sonné par son coéquipier Nikita Zaitsev à la suite d’une collision. L’entraîneur-chef D.J. Smith a ainsi demandé à Anisimov de se préparer à toute éventualité, mais Hogberg a finalement complété le match.

Les Sénateurs ont perdu 4 à 2, mais la situation surréaliste a atténué quelque peu la mauvaise humeur dans l’équipe.

«Ça détend un peu les choses un peu après le match dans les vestiaires de le voir déguisé en gardien de but, a laissé entendre le défenseur québécois Thomas Chabot, en vidéoconférence. Il se passe des trucs bizarres, les gars se blessent, et évidemment de le voir habillé, c'était assez drôle.»

Cette histoire n’est pas sans rappeler le cas inusité de David Ayres, qui avait vaincu les Maple Leafs de Toronto en venant au secours des Hurricanes de la Caroline, le 22 février 2020. À 42 ans, il avait alors concédé deux buts sur 10 tirs en 29 minutes pour devenir le tout premier gardien d’urgence à obtenir une victoire dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).