Canadiens de Montréal

«Il faut être plus affamés»

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal ont maintenant perdu cinq de ses sept matchs face aux Flames de Calgary, cette saison, et selon le Québécois Phillip Danault, cela devrait être une bonne raison pour fouetter l’équipe en vue d'une revanche, samedi soir.

«C’est là qu’on devrait être encore plus affamés, a indiqué Danault, vendredi soir, lors de son point de presse d’après-match. On sait que les Flames jouent bien contre nous. Il faut gagner nos batailles et se supporter.»

Le CH, qui a subi une défaite de 4 à 2 vendredi à Calgary, doit en effet prendre note du travail effectué par l’adversaire.

«Les joueurs des Flames se supportent bien, ils sont toujours deux ou trois gars sur la rondelle et je pense c’est l’une des choses qu’il faut améliorer de notre côté, a noté Danault. Il faut être plus affamés près de la rondelle. J’ai trouvé qu’on a peut-être perdu trop de batailles pour des rondelles libres ce soir (vendredi) et on a la chance de se reprendre samedi.»

«C’est une équipe qui joue dur, ils ont un bon système de jeu, a poursuivi l’attaquant québécois, à propos des Flames. Il faut continuer à pousser et trouver une façon de contrer ça.»

Lancer plus souvent

Après avoir marqué deux fois sur sept tirs en première période, le Canadien n’a pas été en mesure de toucher la cible à nouveau, totalisant 20 lancers pour l’ensemble de la partie.

«Il faut être plus dans la face de leur gardien et capitaliser sur nos chances, a ajouté Danault. On n’a pas assez lancer au filet et on n’a pas mis assez de circulation devant leur filet.»